03282017Headline:

PROCÈS: Affaire la défense de Blé Accuse les pro Gbagbo.. /Un cyberactiviste repond aux avocats de Blé Goudé

serge kassy

Lu pour vous

Critiques d’un cyberactiviste contre la défense de Blé Goudé

Dans le procès à la CPI, ceux qui n’ont pas intérêt à ce que les audiences soient publiques sont le bureau du procureur et les juges car ce sont eux qui sont chargés de faire gober au monde entier que le président Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé sont des criminels.

Je désapprouve totalement le communiqué qui nous a été sorti par l’équipe de la défense du ministre Charles Blé Goudé car il dit que si nous continuons de divulguer l’identité des témoins, le juge pourrait décider que le procès se poursuive à huis-clos.

Où se trouve le piège? Puisqu’ils ont admis que ce sont les pro Gbagbo qui divulguent l’identité des témoins, désormais, le procureur peut filer la liste de tous ses témoins à un individu qui va créer un faux compte Facebook, les divulguer et l’on dira qu’on va en audience privée. Comment pourront-ils protester après avoir eux-mêmes sortis un tel communiqué?

Pour rappel, les pro Gbagbo n’ont a ce jour divulgué l’identité d’aucun témoin. Le verbe “Divulguer” signifie : “Répandre dans le public une information d’abord considérée comme secrète, confidentielle ; répandre un bruit ; dévoiler, révéler”. Est ce que la CPI nous a confié secrètement le nom des témoins afin qu’on nous accuse de divulgation.

Jusqu’a ce jour, c’est la CPI qui a dévoilé le nom de la majorité des témoins. Quant à nous, nous n’avons fait que saisir les indices donnés par les témoins eux-mêmes pour déduire leur probable identité.
DEDUIRE et DIVULGUER sont deux verbes différents.

C’est mon dernier mot sur cette affaire. On commence le travail sur le témoin de ce jour!

Steve Beko

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment