06262022Headline:

Procès de Laurent Gbagbo : Pourquoi le temoin de Bensouda,Le général Mangou fait peur dans son propre camp et celui de la defense

Le général Mangou est attendu à la barre des témoins à La Haye ce lundi 18 septembre dans le cadre du procès de Laurent Gbagbo. Le témoignage de cet ancien proche de l’ex président ivoirien est très attendu.

La comparution de Philippe Mangou à la Cour pénale internationale (CPI) n’est pas une surprise. En fait, son nom avait été divulgué par erreur au cours d’un procès à huis clos. Et depuis, le témoignage de  l’ancien chef d’Etat-Major de Laurent Gbagbo cristallise les attentions. D’ailleurs lui-même avait souhaité se prononcer « non pas pour faire condamner qui que ce soit, mais pour permettre aux Ivoiriens et à l’opinion internationale de connaître la vérité ».

Ce lundi, l’accusation et la défense devront retenir leur souffle. Et pour cause, l’on a encore en mémoire le témoignage du général Kassaraté Tapé Edouard en mars 2017. Alors qu’il devrait témoigner contre Laurent Gbagbo, l’ex commandant supérieur de la gendarmerie a plutôt dédouané l’ex chef d’Etat ivoirien. La comparution de ce témoin de Fatou Bensouda aurait pu faciliter une liberté provisoire de l’accusé.

La question qui se pose est de savoir si Philippe Mangou, qui doit témoigner pour l’accusation, ne fera pas volte-face. Dans le cas contraire, viendra-t-il enfoncer son ancien patron ? Accusé par les partisans de Gbagbo d’avoir trahi l’ancien régime, l’actuel ambassadeur du Gabon est le 64ème témoin de Fatou Bensouda.

imatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles