10212017Headline:

Procès Gbagbo / Blé Goudé: Un avocat disqualifié par le juge président / audience repoussé jusqu’au mercredi….

Abidjan (Côte d’Ivoire) – Le juge-président de la Cour pénale internationale (CPI), Cuno Tarfusser a disqualifié, lundi, Me Fabien Raymondo, conseil des témoins P10 et P11 à la demande des avocats de la défense.

« La déposition du témoin P11 est reportée au mercredi 08 mars 2017. Et ce, afin de permettre au nouveau conseil de se familiariser à la procédure et au procès», a déclaré en faveur des avocats de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé, le président de la Cour.

Les avocats de l’ex-président ivoirien et de son ministre de la jeunesse, récusent Me Fabien Raymondo eu égard au fait que celui-ci avait assuré le rôle de conseil indépendant auprès du bureau du procureur de la Cour depuis 2012.

«Il a joué un rôle très important auprès de l’équipe de l’accusation. Il leur a conseillé certaines choses à propos de certains dossiers pertinents. De ce fait, ni l’accusation, ni la chambre, ni même la défense ne peut exclure que ce conseil pourrait avoir une idée biaisée dès le départ en ce qui concerne les conseils qu’il va donner. Il pourrait très bien influencer le témoin», a estimé Me Alexander Knoops de la défense de Charles Blé Goudé .

Il a poursuivi son argumentaire en soutenant que « ce conseil pourrait assister P11 mais aussi, P10. Or ces deux témoins sont très importants pour la thèse de l’accusation. Il y a quand même à notre avis un conflit d’intérêt potentiel».

Le plaidoyer de l’avocat de Blé Goudé a été repris par Me Emmanuel Altit, conseil de Laurent Gbagbo. Le témoin P11 qui devrait témoigner ce lundi et le témoin P10 à la suite de celui-ci, sont des témoins « pertinents et importants», à en croire la thèse de l’accusation.

L’ancien chef d’état ivoirien, Laurent Gbagbo et l’ex-patron des jeunes de la galaxie patriotique ivoirienne sont jugés devant la CPI depuis janvier 2016 pour 4 chefs de crimes contre l’humanité commis pendant la crise postélectorale ivoirienne de décembre 2010 à avril 2011.

Une trentaine de témoins de l’accusation sont déjà passés à la barre parmi lesquels de hauts gradés de l’armée ivoirienne. L’équipe de la procureure Fatou Bensouda entend faire déposer 138 témoins.

YK

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment