01172022Headline:

Profanation de la tombe de Mamadou Ben Soumahoro : “Pardon, papa” ( Lala_Meita, fille de l’illustre disparu)

Lala Meita, fille du défunt Mamadou Ben Soumahoro réagit à la profanation de la tombe de son père. Ses mots sont comme un bruit de tonnerre, voyant ses lettres fondre en larmes, c’est triste.

” Le courage…
Il en faut, du courage, pour supporter à longueur de journée des injures, des railleries, des mensonges, des salissures…
Ce courage, je l’ai.
Et je le tiens de lui.
J’ai appris au fil des années que je ne peux rien faire pour que les gens m’aiment. Ceux qui m’aiment m’aimeront pour ce que je suis parce qu’ils me connaissent… et ceux qui me détestent me détesteront pour ce que je suis dans leur imagination.
Peu importe, finalement.
Cependant être forte quand on atteint des sommets comme profaner la tombe de l’être que j’ai aimé le plus sur cette terre jusqu’à ce jour où Dieu a décidé de le rappeler à Lui… 𝐜´𝐞𝐬𝐭 𝐢𝐦𝐩𝐨𝐬𝐬𝐢𝐛𝐥𝐞!
Je ne serai pas forte parce que je n’ai pas à l’être. Personne ne peut me le demander.
Ni à moi, ni à mes frères et sœurs, ni à nos mamans et à nos familles et intimes.
Cette horreur, ce viol, cette violence, cette méchanceté gratuite…
Je n’ai pas de mots.
Aucun de nous n’en a.
A part…
𝐏𝐚𝐫𝐝𝐨𝐧!
Pardon, papa.
Pardonne-leur.
Pardonne-nous!
Seigneur, fortifie nous. Apaise-nous.
Seigneur, écoute nos prières et apaise l’âme de ton fils qui doit être dans une colère justifiée.
Merci pour votre soutien.
Merci pour le respect de notre vie privée.
Merci pour l’amour ️
Nous allons bien.
Nous irons bien,” dit elle dans un long fleuve de larmes.

Pour rappel, ll a été constaté la tombe du défunt, entrouverte, la dalle scindée en deux. Sur instruction du procureur adjoint de la République, deux fossoyeurs, réquisitionnés, ont procédé à l’enlèvement total de la dalle. Et c’est là que l’horreur sera découverte. A l’intérieur, un squelette humain sans le crâne. Après constatation d’usage, la famille du défunt a été informée par l’entremise de Kady Diallo, fille de l’ex journaliste et député de Bako.”

Sapel

Comments

comments

What Next?

Recent Articles