02262024Headline:

Promotion de talents : Mariatou Koné lance officiellement la « Fondation ici, on Chante »

La ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, professeur Mariatou Koné, la marraine, a procédé, à Ivoire trade center d’Abidjan-Cocody au lancement officiel de la ‘‘Fondation ici, on chante’’.

Une organisation à but non lucratif qui a pour mission de produire des jeunes talents âgés de 1 à 21 ans et d’éveiller en eux le développement personnel et leur permettre de se divertir sainement en leur inculquant des valeurs et une formation de qualité.

A cette occasion, le 15 novembre 2023, la ministre s’est dit heureuse de l’initiative qui participe au développement et au valeur de la culture des jeunes. « C’est dès le bas âge que nos enfants doivent s’approprier les valeurs de la culture de paix qui est un héritage laissé par le premier président de la Côte d’Ivoire Félix Houphouët-Boigny. Chantons la paix et vivons la culture de la paix pour une Côte d’Ivoire rassemblée, solidaire et prospère », a indiqué le professeur Mariatou Koné.

Kolo Coulibaly président de la « Fondation ici, on chante », journaliste a rappelé les objectifs de ladite fondation. Il s’agit, entre autres, de la réalisation d’œuvre musicale, la reprise de certains tubes à succès, la production de contenus audiovisuels et la participation aux différents événements.

Elle s’articule autour de trois volets principaux. Il s’agit, notamment, de volet éducation qui s’engage à promouvoir l’excellence à l’école ainsi que les valeurs humaines ; le volet culture et musique qui s’inscrit dans la promotion du talent artistique, musical et culturel des enfants entre 1 à 21 ans ; et enfin le volet social qui vient en aide aux enfants vulnérables de la société à travers des actions de réconfort, de joie de vivre. M. Coulibaly a saisi l’occasion pour exprimer solennellement sa gratitude à la ministre Mariatou Koné qui n’a ménagé aucun effort pour apporter son soutien. Il faut souligner que la ‘‘Fondation ici, on chante’’ a pour slogan “Demain, c’est aujourd’hui “.

What Next?

Recent Articles