08152018Headline:

Prophetesse Diomandé Georgette révèle: « Le président Ouattara est pris en otage par son entourage… il n’aura pas un 2ème mandat».

ouattara et son entourage

Je suis la prophétesse Diomandé Georgette du ministère de «Jésus-Christ d’Israël». J’avais gros sur le cœur. J’ai prié et Dieu m’a demandé de venir parler dans votre journal. Et moi comme je suis servante de Dieu et que je prie beaucoup, c’est par là que Dieu m’a inspiré pour que je vienne vous parler. Pour que le président sache, parce que quand tu es un chef, tu ne peux pas tout savoir. Il y a des choses que tu vois, il y a des choses
que tu ne vois pas.
ENTOURAGE DU PRESIDENT
L’entourage du chef de l’état, c’est un problème. Ils ne font pas ce que le président leur dit de faire. Quand tu es un chef, tu ne peux pas tout faire, c’est pourquoi il nomme des conseillers. Même chez eux (RDR), il faut que tout change. Le président ne peut pas s’occuper de tout ça là. Il a mis des conseillers à qui il donne des instructions mais eux n’y obéissent pas à la lettre. Ils ne suivent pas les instructions du chef de l’état; ce qui n’est pas normal.
Il est élu pour le peuple, lui il est gentil et tend la main. Même avec les ministres c’est pareil, ils ont été nommés pour s’occuper des gens mais pas pour s’occuper de leur propre personne.Quand tu fais quelque chose, est-ce que tu peux avoir l’argent pour t’occuper de tout le monde?
Il faut qu’il fasse un nettoyage, ça se voit à l’oeil. Le président Ouattara doit, il faut qu’il regarde son entourage. Il est aveuglé. Le président Ouattara est un monsieur de bon coeur mais autour de lui, mais autour de lui…
LE PEUPLE
Le peuple de Côte d’Ivoire pleure, le peuple a faim. C’est le peuple qui te fait et c’est toi qui fais le peuple. Rien n’est fait pour le peuple. Il y a des pleurs dans les maisons. Il y a de la tristesse. Et le peuple pleure, le peuple souffre, le peuple n’a pas à manger. Si le peuple n’est pas content d’une personne, elle n’avance pas. Tu peux perdre la couronne. Le peuple de Côte d’Ivoire pleure parce qu’il a faim. Nous sommes arrivés dans un moment maintenant où le peuple a faim. Quand le peuple a faim, le peuple devient agressif, le peuple devient méchant.
LAURENT GBAGBO
Moi, j’ai fait mes preuves dans ce pays. Quand Gbagbo Laurent était au pouvoir, j’étais la seule à dire qu’il allait quitter le pays. Parce qu’aujourd’hui Gbagbo est parti à cause de son entourage qui ne lui a pas donné de bons conseils. Mais personne ne m’a écoutée, parce qu’on ne me connaît pas dans son milieu. Et j’ai dit que le gouvernement de Gbagbo allait partir et que Gbagbo allait partir dans un coin méconnu que Dieu m’a montrée, mais personne ne m’a écoutée. Si on m’avait écoutée, on n’allait pas en arriver là. Mais on ne pas écoutée. Mais Dieu sait pourquoi on ne m’a pas écouté aussi. C’est vrai qu’il y avait beaucoup de faux hommes de Dieu au temps de Gbagbo. Aujourd’hui Gbagbo est parti à causede son entourage. Le temps de Gbagbo, il y avait beaucoup d’hommes quipriaient beaucoup.
Ils priaient pour leur intérêt personnel. Mais d’autres disaient la vérité mais onne les emmenait pas chez le président Gbagbo. Ils étaient entourés de faux pasteurs, de faux hommes de Dieu. Et avec la prière que Dieu me montre, je ne veux pas que ça se passe avec le président Ouattara parce que c’est un monsieur qui est venu et qui a des ambitions pour le pays. Il faut que son entourage l’aide.
MANDAT DU PRESIDENT
Dieu lui a donné un autre mandat mais si les gens se comportent comme ça, est-ce qu’il peut rentrer dans le fond de son mandat? Parce que Dieu lui a donné 2 mandats mais avant ces 2 mandats, il faut que son entourage soit bien. Mais il faut aussi que le peuple parle bien de toi.Mais si l’entourage n’est pas mis aux pas, les deux mandats ne viendront pas.. Dieu peut te donner un cadeau, mais si tu ne sais pas prendre le cadeau, il t’échappe. Le cadeau peut lui échapper à cause des personnes qui l’entourent.
Il est aveuglé et ce n’est pas normal. Il faut qu’il quitte dans cette chaîne là. Pour qu’il continue ce que Dieu lui a donné. Parce que c’est le peuple donc Dieu qui lui a donné le mandat et personne d’autre. Ce n’est pas son entourage,c’est le peuple.
Le président Ouattara, il faut qu’il revoit son entourage parce que le mandat qui vient là, Dieu veut le lui donner, mais il faut qu’il fasse un travail de fond autour de lui c’est important. Le peuple doit aimer le boulot qu’il fait, le peuple doit aimer son gouvernement…
Mais ce n’est pas le cas actuellement. Il y a trop de pleurs dans le coeur des Ivoiriens, il ne les entend pas pleurer à cause du boucan de son entourage,mais qu’il fasse attention.
CONSTAT PAR RAPPORT A LA GOUVERNANCE DE OUATTARA
Le président Ouattara fait un travail monstre, je lui tire mon chapeau. En tant que prophétesse, il est en train de faire ce que les autres n’ont pas pu faire. Ce que Gbagbo n’a pas fait, ce que Guei n’a pas fait. Et c’est-ce qu’il est en train de faire. Il fait un bon travail, que son gouvernement l’aide à aller de l’avant.
Tous ceux qui sont autour de lui ne font pas ce que le président veut qu’ils fassent pour le peuple; et c’est écœurant.Tous les gens qu’il a mis, c’est pour qu’ils exécutent ses ordres. Mais quand ça ne se fait pas, c’est sur le président que cela va agir sur le mandat qui arrive. Je pense qu’il y aura au moins un temps où le président va penser au peuple parce que quand tu es chef, tu dois penser au peuple parce que c’est le peuple qui te fait et c’est toi qui fais le peuple.
Rien n’est encore fait pour le peuple de Côte d’Ivoire. Il y a les pleurs dans les coeurs, dans les maisons, et il y a la tristesse.
On ne vient pas dans un cabinet pour se faire de l’argent. Pour se faire soi même. Et c’est ce qui s’est passé avec le président Gbagbo. C’est à cause de son entourage qu’il est parti. Moi je pense que le gouvernement Ouattara ne doit pas faire ça. Il ne doit pas faire la même chose. Il doit faire un changement pour que le peuple voit ce changement. C’est ce que Dieu leur demande.
Il y a la manière dont vous recevez les gens. Vous recevez les gens, vous leur faites comprendre. Vous les écoutez. Mais on ne les écoute pas, vous les laissez dehors et puis demain vous dites que vous allez pouvoir le faire.
PROBLEME
C’est sur le plan social que le problème se trouve, parce que les gens ont faim. Oui, les gens ont faim. Tout le monde a faim, on pleure. Ce qui n’est pas normal.Les gens ne doivent pas pleurer. Ce n’est pas bon. Les gens n’ont pas de travail, ils sont au chômage. Tout cela pèse sur le destin du pays, donc du président.
Ce n’est pas bon.Tout ça, pour l’avenir, ce n’est pas bon pour le président. Dieu dit qu’il a les capacités pour mettre de l’ordre. Le temps est venu à présent pour qu’il le fasse s’il veut aller loin. C’est le message que j’ai été chargée de lui transmettre via votre journal et pas un autre. Il faut qu’il fasse un nettoyage. Il y a des gens qu’il doit écarter. Je ne cite pas de nom, qu’il tende l’oreille, il entendra. Il doit éloigner ces gens, ils ont suffisamment fait de mal aux Ivoiriens, ils ont suffisamment pris de l’argent, il peut les laisser à présent. Qu’il nomme les gens méritants peu importe leur ethnie au poste qu’il faut. C’est ce que le peuple lui demande, c’est ce que Dieu lui demande. Il faut qu’il travaille avec tout le monde.
Il faut que quelque chose se passe dans ce pays. Beaucoup de choses doivent se passer dans ce pays. C’est vrai qu’ils sont venus avec beaucoup de choses dans ce pays, mais un jour il faut qu’on fasse une analyse. Il faut qu’il analyse beaucoup de choses. Même chez eux au «RDR», il faut que beaucoup de choses changent. La politique n’est pas comme ça, en politique il faut recevoir. Ils ne reçoivent pas leurs frères, leurs coeurs sont fermés, ils ont fermé les portes pendant que dehors, leurs frères pleurent.
Si tu ne peux pas recevoir les gens, tes conseillers doivent les recevoir. C’est très important : que ce soit le gouvernement, que ce soit les partis politiques. C’est pareil. Aujourd’hui moi même j’ai mal au coeur. Quand un homme de Dieu dit qu’il a mal au coeur, ce n’est pas bon.
RECONCILIATION NATIONALE
Il faut que les gens puissent d’abord pardonner. La réconciliation, il faut mettre Dieu dedans, il faut mettre les hommes de Dieu. La prière c’est pour toucher le coeur, c’est pour que l’âme soit circonscrite. Pour que la réconciliation se fasse, il faut que les gens puissent s’aimer. Il faut que les hommes de Dieu prient.
Que ceux qui prient continuent de prier. Pour aider la CDVR. La prière c’est pour toucher l’âme, le coeur de l’homme qui est attristé. Parce qu’on vient de très loin. Il y a des pays qui ont connu ça mais cette situation est toujours là. Ils sont en train de s’entretuer mais c’est Dieu qui a mis sa main sur la Côte d’Ivoire à cause de Houphouët Boigny du temps où il était président de ce pays. Houphouët a aimé ce pays et il payait sa dime en Israël. Et il a bâti la basilique à Yamoussoukro.
Aujourd ‘hui quand les choses sont venues, Dieu a regardé la basilique à Yamoussoukro, et Dieu a vu qu’ils ont bâti quelque chose pour lui et il a arrêté. Et beaucoup de choses se sont arrêtées, c’est la prière. Il faut qu’on prie beaucoup. Que ce soit la CDVR, il faut que la prière soit dedans. Il faut qu’il y ait des cellules de prière. Il faut que la CDVR rentre dans les églises et parle aux hommes de Dieu. Qu’ils aillent à la mosquée qu’ils parlent comme il se doit.
Il y a de faux et vrais. Dieu dit qu’on va connaître des faux et des vrais. Mais il y a des vrais qui sont là. Qui sont cachés.
LE PROBLEME QUE JE SOULIGNE :
Le président pendant la campagne a fait des promesses. ça c’est sa parole et quand tu donnes ta parole, il faut la respecter.
Ils ne font rien. On a vu des chefs dans ce pays qui n’ont pas fait ce que le président Alassane fait. On a vu leurs femmes n’ont jamais fait ce que la femme là fait, les actes qu’elle pose. Ce sont les actes de Dieu que Mme Ouattara pose..
Le président Ouattara est venu pour travailler dans ce pays, Mais je suis venue vous dire que s’il veut avoir deux mandats, il y a un travail urgent à faire autour de lui avant 2015. C’est le message que je suis venue pour faire passer dans votre journal parce que c’est dans ce journal que Dieu m’a demandé de passer ce message-ci. C’est pour cela que je vous ai appelé personnellement et que j’ai pris rendez-vous pour vous voir et vous parler directement, vous le patron de ce journal. Je vous remercie de m’avoir reçue et d’avoir pris le temps de m’écouter.

Entretien avec Assalé Tiémoko

Source: L’Eléphant déchainé

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment