07162020Headline:

Quand Laurent Gbagbo disait : “il faut que les Ivoiriens comprennent que partout où l’herbe pousse, c’est que la nourriture peut pousser”

Retour sur qulques mots du Président Laurent Gbagbo.

” Chers jeunes gens, aucun Ivoirien ne doit être au chômage, il, ya tellement à faire. Celui qui est au chômage, c’est qu’il n’a pas envie de travailler. Je vous ai cité le cas de Bebeto. J’arrive chez moi, dans mon propre village, dans ma cour, je paie des gens pour garder ma maison. Le seul parmi eux qui a planté des tomates et de l’aubergine et qui les vend tous les matins sur le marché de Mama que Akoto Paul connaît bien, c’est Bébéto, c’est-à-dire un Burkinabè. Les Bétés-là sont là ils le regardent, ils causent avec lui et chaque matin, ils s’en vont emmener leur petit argent chez la femme de Bebeto pour acheter chez elle son aubergine, pour acheter son piment. Un jour, je suis venu, je leur ai demandé mais vous, et vous, qu’est-ce que vous faîtes là, ils m’ont dit : » ah Tonton, il faut nous donner l’argent on va acheter de l’aubergine ». Mais l’aubergine-là, il suffit de verser les grains par terre et ça pousse. Il faut que les Ivoiriens apprennent à travailler ; il faut que les Ivoiriens comprennent que partout où l’herbe pousse, c’est que la nourriture peut pousser. Ça c’est la devise des Israéliens : « Partout où l’herbe pousse, c’est que la nourriture peut pousser.»”

Extrait de son discours à Sakassou

AbidjanTV

Comments

comments

What Next?

Related Articles