12102016Headline:

Quatre ans après laCrise postélectorale: 58 000 ivoiriens sont toujours encore en exil

ouattara et gbagbo

Quelque 58 000 ivoiriens sont toujours en exil dans les pays de la sous-région, la crise postélectorale qui a fait plus de 3000 morts, a appris APA, jeudi, de source officielle à Tiassalé dans le Nord-Ouest d’Abidjan.

« Selon le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR), ils sont encore 58 000 personnes en exil dont 38 000 au Libéria », a déclaré le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara qui échangeait avec les élus, cadres, religieux et chefs traditionnels de la région de l’Agnéby-Tiassa à l’occasion d’une visite d’Etat.

Par ailleurs, il a indiqué que le reste se trouve au Ghana, au Togo, au Mali et en Guinée. « Pour la Guinée, la fièvre Ebola a fait que nous avons fermé les frontières », a poursuivi le Chef de l’Etat.

« Nous savons que cette fièvre Ebola est maintenant maîtrisée par les pays de la sous-région », s’est félicité M. Ouattara annonçant que « nous pouvons maintenant reprendre l’organisation de leur retour ».

« Nous mettons tout en œuvre pour que tous nos concitoyens qui le souhaitent pussent retourner au pays », a rassuré Alassane Ouattara, soulignant que « selon les statistique du HCR, près de 10 000 réfugiés devraient pouvoir rentrer d’ici la fin de l’année .

APA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment