12172017Headline:

Quel est le choix de Bédié et Ouattara pour la Présidentielle 2020, c’est à savoir….

Le débat sur la succession du Président Alassane Ouattara en 2020 est allé crescendo ces derniers jours entre le RDR et le PDCI. Même si, pour Henri Konan Bédié, il est temps de mettre un terme à ce débat qui relève du ”privé” entre lui et l’actuel chef de l’Etat, des indices montrent clairement qui est le favori Ouattara et Bédié.

Ils ont probablement déjà les noms de ceux qui vont représenter le RHDP à la présidentielle de 2020 et rient sous cape lorsqu’ils voient des cadres de l’alliance se répandre sur la question de la succession d’Alassane Ouattara en 2020. Lors d’une déclaration en 2015, l’actuel locataire du Palais présidentiel du Plateau disait que c’est le meilleur d’entre les cadres du RHDP qui sera choisi pour compétir à l’élection présidentielle à venir. « Il y aura une alternance et elle est certaine par rapport à ma personne parce que moi je ne serai pas candidat en 2020. A partir de là, le parti unifié verra les mécanismes par lesquels on doit choisir la meilleure personne pour aller aux élections », dixit Alassane Ouattara.

Le meilleur cadre dont parle Alassane Ouattara devrait forcément jouir du soutien et de l’onction du peuple. En pareille circonstance, le vice-président, Daniel Kablan Duncan reste le choix idéal, confie une source. Lors de sa désignation à la vice-présidence, Alassane Ouattara l’avait présenté comme un grand serviteur de l’Etat et un homme d’expérience. «Il s’agit d’une personnalité d’expérience, un grand serviteur de l’Etat, qui a fait la preuve de ses qualités personnelles et professionnelles exceptionnelles à toutes les hautes fonctions qu’il a occupées aussi bien en Côte d’Ivoire qu’à l’Etranger. C’est un travailleur infatigable, un collaborateur loyal, un homme de dévouement, un homme d’Etat, qui aime profondément notre pays. La personnalité sur laquelle mon choix s’est porté pour occuper les fonctions de Vice-Président de la République est Monsieur Daniel Kablan Duncan, ancien Premier Ministre et aujourd’hui, Député de Grand-Bassam », avait-il déclaré.

La nomination de Daniel Kablan Duncan à la vice-présidence s’était faite avec l’accord d’Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA. A moins d’un cataclysme, Alassane Ouattara et Bédié ne peuvent pas perdre toute cette estime qu’ils portent pour l’actuel vice-président au point de vouloir chercher un autre cadre pour la présidentielle de 2020. ”On ne change pas une équipe qui gagne”, dit l’adage. La paire Daniel Kablan Duncan-Amadou Gon Coulibaly pourrait bien être celle qui sera reconduite pour la succession d’Alassane Ouattara en cas d’alternance en 2020. Ce qui conforte cette position, ce sont bien les éloges faites par le Président Ouattara lors de la désignation de Kablan Duncan devant les députés à l’Assemblée nationale.

« Monsieur Daniel Kablan Duncan est un brillant économiste, qui a occupé successivement de hautes fonctions dans l’Administration ivoirienne, à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) et en tant que Ministre, Ministre d’Etat et Premier Ministre dans plusieurs Gouvernements dans notre pays. Grâce à son action à la tête du Gouvernement sortant et aux réformes qu’il a entreprises, notre pays a enregistré des résultats remarquables, dans tous les secteurs ». Fin de citation. « On ne peut pas faire pareille éloge d’un cadre aussi compétent et aller chercher un autre cadre pour présider aux destinées de la Côte d’Ivoire. Je ne pense pas que Bédié et Ouattara laisseront Duncan pour aller choisir quelqu’un d’autre en 2020 surtout que la nouvelle constitution a levé le verrou de la limite d’âge. Duncan a toutes ses cartes en mains», commente un haut cadre du parti au pouvoir.

David YALA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment