10022023Headline:

Quelles solutions pour sortir le Soudan de la crise économique ? [Business Africa]

Des combats font rage au Soudan depuis le 15 avril 2023 : conséquence l’économie est à l’arrêt, le système financier s’est effondré et les prix des denrées alimentaires et du transport ont flambé.

En 2008, le Soudan pompait près de 500 000 barils de pétrole par jour. Désormais, le pays ne produit que 60 000 barils/jour et se retrouve plonger dans une crise économique majeure. L’indépendance du Sud en 2011, a divisé par trois ses réserves pétrolières et contracté son économie. Trois décennies de règne, d’Omar El Béchir, et la mainmise de l’armée sur les ressources du pays ont alimenté corruption, instabilité politique et économique. Le partage du pouvoir entre les généraux Abdel Fattah Al Burhan et Hamdane Daglo a finalement repoussé le soutien des institutions internationales à la suite du second coup d’Etat de 2021.

De plus, les combats déclenchés le 15 avril dernier pour le contrôle stratégique du pays ont plombé une économie déjà à l’agonie. L’invité de cet épisode de Business Africa, Peter Biar Ajak, post-Doctorant à Harvard Kennedy School estime :qu’il faut arrêter les combats par l’obtention d’un cessez-le-feu. Mais cela doit être fait d’une manière qui ne continue pas à légitimer les généraux. Cela a déjà été une partie du problème, de légitimer les généraux, de les considérer comme des hommes d’État en lieu et place de ce qu’ils sont en réalité. Ce sont pour la plupart des seigneurs de guerre qui veulent utiliser la force militaire pour s’accrocher au pouvoir, mais aussi au pouvoir politique et au pouvoir économique. Il faudrait le faire pour que la guerre prenne fin. Dès l’arrêt de la guerre, le pouvoir doit être transféré entre les mains des civils et mettre en place les réformes que le Soudan a évité pendant toutes ces années.

Révision de la coopération Sino-congolaise
La Chine est le premier partenaire commercial de la RDC, en 2022 le volume des échanges bilatéraux entre les deux pays a atteint les 21.898 milliards de dollars soit une augmentation de 51.7% par rapport à 2021. Mais la gestion du contrat minier signé en 2008 entre Pékin et Kinshasa suscite des controverses. C’est en partie pour donner un nouvel élan à cette collaboration sino-congolaise, que le président Tshisekedi était récemment dans la capitale Chinoise.

Bénin, du charbon écologique préserve l’environnement

Au Bénin, ce sont environ 100 000 hectares de forêts qui sont détruits chaque année à cause des feux de brousse, le défrichement pour l’agriculture et la coupe d’arbres pour le charbon de bois. En 2018, le gouvernement a lancé une initiative visant à restaurer le couvert forestier et à se prémunir contre le changement climatique. Un défi que tente de relever Roland Adjovi en fabriquant du charbon écologique.

What Next?

Recent Articles