08172017Headline:

Qui est Sidiki Diakité le préfet d’Abidjan ,nouveau ministre de l’Intérieur et de la Sécurité qui remplace Hamed Bakayoko

Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité- Sidiki Diakité, grand préfet « rebelle » remplace Hamed Bakayoko

Le nouveau ministre de l’Intérieur et de la Sécurité n’est pas un novice. Il était juste à côté du ministère qui lui échoit après des années de mission qui l’ont conduit dans les ex-zones CNO, plus précisément dans la région Ouest du pays.

Grand jour pour le préfet de la région des Lagunes, préfet du Département d’Abidjan, Sidiki Diakité, neveu de l’ex-ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Colonel Issa Diakité. Le nouveau ministre de l’Intérieur et de la Sécurité remplace Hamed Bakayoko qui débarque vers le camp Galliéni, au ministère de la Défense. Une lourde tâche pour ce bosseur reconnu de tous qui n’a jamais eu le ton haut. Même face à la menace de suspension de son salaire par l’ex-pouvoir FPI, il a su garder le sourire et être toujours sur le terrain à Duékoué du 29 au 31 mars 2010 pendant la crise postélectorale de 2010.

Sidiki Diakité a été préfet du département de Touba de 2007 à 2010. Après le second tour de la présidentielle du 28 novembre 2010 et son rapport joint à celui des autres préfets des régions et départements de l’ex-zone Centre-nord et ouest, sous contrôle des ex-Forces Nouvelles, il est persona non grata à Abidjan. Dans la foulée, le gouvernement d’Alassane Ouattara, reclus au Golf hôtel met en branle son réseau au niveau de l’administration préfectorale.

Sous la direction du « père », Daouda Ouattara, actuel préfet de la région du Poro et de Korhogo, les administrateurs civils demeurés fidèles à Alassane Ouattara et à la vérité des urnes se remettent au travail. Sidiki Diakité est muté à quelques 150 Km au Sud de Touba et devient préfet de la région des Montagnes et du département de Man, coordonnateur du redéploiement du corps préfectoral dans l’Ouest ivoirien. Il installe dans cette dynamique le préfet de Bangolo, M.Fofana et celui de Touba, revenu entre temps d’Abidjan.

Sur le terrain militaire, il a parcouru les contrées aux côtés de Sidiki Konaté pour sensibiliser les populations de Duékoué, Guiglo, Bloléquin au retour et au vivre ensemble. Pendant les heures chaudes de Duékoué, Sidiki Diakité, au milieu des militaires du Groupement tactique 1 commandé par le Lt-Col Losseni Fofana, est sur le terrain. Il discute avec les uns et les autres, produit des rapports pour le Golf hôtel, ne faiblit pas. Toujours avec le sourire en coin, il a su prêcher la bonne parole aux réfugiés de la paroisse de Duékoué, mener les discussions avec les jeunes, toute chose qui a concouru au retour dans les villages. Il restera en poste à Man du 1er octobre 2010 au 2 mai 2011, date de son affectation à Abidjan.

En récompense, Hamed Bakayoko le propose préfet de la région des Lagunes, préfet d’Abidjan, un poste qui ouvre un peu le portail noir du ministère qui jouxte la préfecture d’Abidjan au préfet pour franchir le pas ministériel. Ainsi du 2 mai à ce 19 juillet 2017, Sidiki Diakité a été un discret mais efficace collaborateur du ministre Hamed Bakayoko. Le successeur de Sam Etiassé est un homme heureux en ce jour, heureux de voir tout son engagement pour la République être récompensé. De grands défis l’attendent mais il saura répondre présent !

Adam’s Régis SOUAGA
Source : Rédaction PoleAfrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment