11212017Headline:

RDR -Des partisans multiplient les appels de pied pour un troisième mandat d’Alassane Ouattara/ce qu’ils font

Des partisans d’Alassane Ouattara (75 ans) dont le second et dernier mandat à la tête de la Côte d’Ivoire s’achève en 2020, multiplient les appels de pieds au chef de l’Etat ivoirien pour qu’il brigue un troisième mandat.

Samedi, deux responsables du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) se sont fendus de déclarations qui ont barré la Une de quelques quotidiens et fait réagir la toile.

En meeting politique à Bouaflé (centre), localité dont il est le député, Dominique Adjé a assuré que M. Ouattara sera encore à la tête de la Côte d’Ivoire jusqu’en 2025.

“Alassane Ouattara se porte bien et Alassane Ouattara sera président de la Côte d’Ivoire après 2020. Nous devons tous être avec Alassane Ouattara en 2022, 2023, 2024, 2025. Voilà de quoi il s’agit”, a-t-il déclaré sous les applaudissements des militants rassemblés.

Dans une interview publiée lundi dans le quotidien indépendant L’Inter, Koné Ibrahim, secrétaire départemental du RDR à Yamoussoukro (capitale politique), abonde dans le même sens. “Jusqu’à preuve du contraire, notre candidat en 2020, c’est le président Alassane Ouattara”, déclare-t-il.

Deux sorties qui ont eu le don de faire réagir la toile notamment sur Facebook où des internautes ont exprimé leur indignation.

“Ouattara sera candidat en 2020 et c’est une bonne nouvelle !’’, écrit avec ironie le cyberactiviste Steve Beko, partisan de l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo.

Le journaliste André Silver Konan, quant à lui, s’est juste contenté de posté sur sa page Facebook, les propos des deux responsables avant de conclure par un “sans commentaire !’’.

Des appels de pied qui devraient en rajouter aux tensions politiques liées au débat sur la succession de M. Ouattara qui, depuis sa réélection en octobre 2015, a publiquement et à plusieurs reprises exprimé son intention de ne pas briguer un 3e mandat.

Pourtant, certains de ses opposants et une partie de la presse proche de l’opposition continuent de le soupçonner de vouloir faire diversion pour se positionner.

SKO/ALERTE INFO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment