12162017Headline:

Réconciliation: Les vérités crues d’un ambassadeur indien au gouvernement ivoirien

ambassadeur-indien
« Ce qui s’est passé en Côte d’Ivoire n’est pas acceptable. Il y a deux choses que les hommes ont de bien : la paix et la prospérité. Aucun individu ne doit ôter la paix et la prospérité à son prochain. Lorsqu’une personne prive son prochain de sa paix et de sa prospérité, ce n’est pas bien. Il y a des maris, des femmes, des enfants, des amis, des voisins, les citoyens qui sont privés de leur paix et de leur prospérité. Il faut permettre à ces gens de bénéficier de la paix et de la prospérité». Ce sont des propos tenus par  Prem Rawat, célèbre ambassadeur de la paix, qui a animé une conférence publique au Palais de la culture d’Abidjan-Treichville, le samedi 20 août 2016. Il était l’invité spécial de l’association “Initiatives pour la Paix” (IPP) dirigée par Georges Ezaley, maire de Grand-Bassam. C’est donc au cours de cette conférence publique qu’il a interpellé le pouvoir sur la nécessité de libérer tous ceux qui sont encore dans les liens de la détention en posant des actes forts et à ne pas se limiter à des discours.
abidjanactu

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment