03212019Headline:

Réforme de la CEI: Maurice Kakou Guikahué estime que la Côte d’Ivoire devrait s’inspirer du modèle ghanéen

La plateforme de l’opposition sur la CEI à Ouattara : « Prenons l’exemple sur la Commission électorale du Ghana »

L’opposition ivoirienne face à la presse : « Il faut que le gouvernement respecte l’arrêt de la Cour africaine ». Maurice Kakou Guikahué estime que la Côte d’Ivoire devrait s’inspirer du modèle ghanéen.

Le Secrétaire exécutif du PDCI-RDA, porte- parole des partis de l’opposition réunis sur la question de la réforme de la Cei, a échangé avec les journalistes. Maurice Kakou Guikahué a donné des précisions sur les motivations de l’opposition quant à la réforme de la CEI.

Nous sommes à un an de l’élection présidentielle et les sons qui nous parviennent ne rassurent pas quant à la reforme de la CEI. De son côté, le RJDP aussi prend position. Si jusqu’en 2020, le gouvernement refuse de reformer la CEI, comme vous le souhaitiez et décide d’organiser les élections sans l’opposition comme il l’a fait en 2015, que feriez-vous ?
Nous sommes des acteurs politiques et nous entrons en politique pour faire le bonheur des populations. Dans le cadre spirituel, l’on dit toujours qu’il faut mourir pour aller au paradis. Nous voulons faire la politique pour le bien-être des personnes dont nous avons la gestion. Or la Commission électorale indépendante, et je suis bien placé pour en parler, parce que son président est issu du PDCI-RDA. Il ne faut pas croire que quand nous suscitons des rencontres, que nous le faisons dans un esprit de tension et de conflit.

Quand vous dites si le gouvernement ne réforme pas la CEI, vous faites quoi ?
Ce n’est pas comme cela qu’il faut aborder la question. Autant que nous sommes, que l’on soit au pouvoir, au gouvernement ou à l’opposition, nous sommes tous intelligents. Nous ne pouvons pas avoir les mêmes façons de voir les choses, mais la Côte d’Ivoire est une et indivisible et nous voulons la prospérité des Ivoiriens. Donc oublions ces histoires de tuer.

Combien de partis politiques se sont rapprochés du Pdci-Rda pour mener ce combat de la réforme de la CEI?
Nous sommes 24 partis politiques d’opposition qui discutent ensemble sur la question de la CEI. Le gouvernement a engagé avec l’opposition des discussions relatives à la reforme de la CEI. Malgré cela, l’opposition réclame urgemment la reforme de cette commission en charge des élections.

Est-ce à dire que vous sentez dans la démarche du gouvernement qu’il ne veut pas de la reforme de la Cei. Si les propositions faites par les partis de l’opposition n’étaient pas retenues par le gouvernement, quelle action entendez-vous mener ?
Si le gouvernement ne procède pas à la reforme de la Cei, c’est qu’il ne répond pas à l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples. Cet arrêt dit qu’il faut une Cei impartiale et indépendante des pouvoirs politiques et administratifs. Et l’arrêt dit. L’Etat de Côte d’Ivoire doit créer un organe électoral impartial. Modifier la loi n°2014-337 du 18 juin 2014 relative à la Commission électorale indépendante pour la rendre conforme aux …

Lire la suite sur ivoiresoir

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment