05242018Headline:

Région de la Bagoué : Affrontement Dioula et Sénoufo, Plusieurs blessés graves enregistrés.

C’était chaud, samedi 21 avril 2018 à Kouto, département natal du porte-parole du gouvernement, Bruno Koné. Dans une localité de ce département de la région de la Bagoué, précisément à Sianhala, la communauté Malinké, communément appelée Dioula, et celle Sénoufo se sont affronté.

Le bilan provisoire de la rixe inter-communautaire fait état de plusieurs blessés dont un cas grave évacué au centre hospitalier régional de Boundiali. Interrogés sur les raisons de cette crise, nos interlocuteurs sur place ont confié que tout est parti de l’opposition des jeunes d’une communauté à une sortie du bois sacré de masques pour saluer la mémoire du chef de terre dont les funérailles se tenaient dans le village. Les opposants à ce rite avancent des raisons religieuses, là où le camp adverse voit une manœuvre visant à leur interdire une pratique héritée de leurs ancêtres.

A relire: Affrontements intercommunautaires à Diégonéfla /Plusieurs blessés graves, des pillages et saccages enregistrés

Joint au téléphone, le préfet de Kouto, Clément Kalou-Bi Kouamé, a déploré ce cas de rupture de la cohésion sociale et a appelé les protagonistes au calme et à la retenue. « Ce qui s’est passé est regrettable. Nous avons paré au plus pressé et nous avons pu éviter le pire en déployant rapidement sur les lieux des éléments de la gendarmerie. On peut le dire, nous avons frôlé le pire. C’est pourquoi, nous invitons toutes les parties à la retenue. Nous appelons à garder le calme. Une réunion d’urgence inclusive a été convoquée, mercredi prochain. Avant cela, que chacun se garde de poser tout acte susceptible de rallumer la flamme de la discorde », a lancé l’administrateur civil. Notons que les blessés dont les cas ne sont pas critiques, sont internés à l’hôpital de Sianhala pour des soins.

TRAORE Tié

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment