06212018Headline:

Région de la Marahoué: Charles Diby Koffi sort le grand jeu pour le Pdci-Rda

Le Président Conseil économique social, environnemental et culturel (Cesec), Charles Diby Koffi a rencontré les délégués départementaux du Pdci de la Marahoué qu’il a mis en mission.

Pas de répit pour les délégués du Parti démocratique de Côte d’ivoire (Pdci) de la Région de la Marahoué. Place donc au travail sur le terrain. C’est le souhait du vice-président du Pdci. Charles Diby Koffi, informé de la lenteur des travaux pour la mise en place des sections dans la Marahoué, il s’est interrogé et a demandé des comptes à ses lieutenants. «Je sais que dans certaines délégations, l’ensemble des sections ne sont pas mises en place. Les délégués vont me dire pourquoi jusque-là ils n’ont pas encore installé l’ensemble de leurs sections », a-t-il dit au Centre culturel Henri Konan Bédié où il a présidé une séance de travail sur la révision de la liste électorale avec les délégués, secrétaires généraux de section et les membres des comités de base.

Pour Charles Kofti Diby, l’éclatement des délégations participe à gagner en efficacité sur le terrain. Que chacun se mette donc au travail. « Si toutes les sections sont installées, alors l’ensemble de la délégation est quadrillé. Cela va faciliter le travail », a-t-il fait remarquer. Le vice-président du Pdci entend juger son commando après l’opération de la liste électorale surtout que les moyens ont été mis à leur disposition pour investir le terrain. « Autant nous mettons à votre disposition les moyens pour lancer l’opération d’enrôlement, autant nous viendrons prendre les résistants devant tout le monde. Ainsi, le délégué qui n’aura pas fait son travail, sera cité devant tout le monde. Parallélisme des formes », a prévenu Charles Diby Koffi.

Le vice-président du Pdci a poursuivi cette séance de travail avec les délégués et secrétaires de section de la localité de Manfla. Il s’est agi, une fois encore, pour l’émissaire du président Bédié de passer le message du Pdci relatif à la révision de la liste électorale. Dans un langage clair, il a exhorté les militants de Manfla dans leur ensemble à descendre sur le terrain pour expliquer aux parents le bien-fondé de cette opération. Notons que le président du Cesec a déboursé la bagatelle de 12 millions pour soutenir les délégués dans leur travail.

 

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment