05292017Headline:

Repercussions sur les bénéficiaires du projet « Agir pour les jeunes »

Projets jeunes

Marie Noëlle Gbeli a  bénéficié de la première phase du projet « agir pour les jeunes ». Ce projet  est un financement direct pour l’entreprenariat des jeunes et lancé en juillet 2015 à l’initiative du Président Alassane Ouattara et qui a enregistré 12 337 projets. Depuis 3 mois, elle a commencé à rembourser son prêt.
Son entreprise, une poissonnerie financée à hauteur de 700.000cfa par l’agence emploi jeunes. « On nous a laissé un mois pour travailler….c’est 65.000 que je paie chaque mois. C’est à dire 2000f par jour. »
35 ans, ménagère, marie-Noëlle  a eu l’information sur le  projet  « Agir pour les jeunes » par le biais d’une connaissance. Il lui a conseillé de s’inscrire à la mairie annexe de Sideci dans la commune de Yopougon où elle réside.
Après 6 mois d’attente et 3 jours de formation, elle reçoit son financement via une microfinance, partenaire du projet. «  Comme ça prenait du temps, j’avais commencé à me décourager » avoue-t-elle.
Le dernier recensement général de la population et de l’habitat a estimé à  environ 23 millions d’habitants de la population ivoirienne.
Plus  de 17 millions ont moins de 35 ans, soit 77,3%. Les 3/4 de cette population sont des chômeurs. Sidi Touré, Ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique était le 25ème invité des « rendez-vous du gouvernement » organisé par  le CICG «  centre d’information et de  communication du gouvernement » ce 23 juin.
L’inquiétude de Marie Noëlle, à savoir si elle pourrait bénéficier, au cas où elle voudrait agrandir son affaire, d’une autre aide après avoir remboursé le prêt qu’elle avait reçu, à trouvé réponse.

« Bien sûr ! Tant que vous êtes dans la tranche d’âge » répond le ministre, mais à condition  aussi que toutes les autres conditions soient remplies. Et d’expliquer que le financement des projets « Agir pour les jeunes » est de 100 à  700.000FCFA. « Mais si vos requêtes vont au delà nous allons vous orienter vers d’autres dispositifs de l’agence  emploi jeunes qui est la plateforme de financement des projets jeunes. Ce dispositif permet d’absorber ceux dont les projets vont au delà de 70.000fcafa. »
Concernant les stratégies mises en place par son ministère pour former des entrepreneurs, le ministre met en exergue le projet « agir pour les jeunes »  financé à hauteur de près de  3, 6 Milliards de FCFA. Objectif, atteindre environ 30 000 jeunes.
 Il fait également cas d’’une partie du contrat de désendettement et de développement  (C2D) allouée à la jeunesse qui vise à toucher 4500 personnes. Il y a aussi la plateforme de financement des jeunes lancée en décembre 2015 qui sera opérationnelle  pour cette  année 2016 pour près de 4000 projets.


« La dotation de l’Etat de Côte d’Ivoire est prêt de 9 milliards de FCFA  déjà mobilisé. » ajoute-il. C’est sans oublier la formation.
Concernant le remboursement de ses prêts, le ministre prévient que « ce sont des prêts et non des dons ». Il est catégorique.
« Il faut comprendre que nos concitoyens, surtout nos jeunes, comprennent que nous sommes dans une dynamique nouvelle … C’est vraiment des banques qui mettent à la disposition des individus des prêts. Quand vous prenez de l’argent avec une banque vous remboursez. Vous êtes obligés de rembourser sinon vous serez obligés de faire face bien sûr aux poursuites judiciaires  …mais nous n’aimerions pas arriver à cela …C’est pourquoi nous vous coachons » rassure-t-il.
Raïssa N’Guessan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment