06162021Headline:

Retour de Laurent GBGBO : La CPI menace le perturbateur attitré, le président des victimes, Issiaka Diaby

Fin de récréation pour ce perturbateur notoire transformé en hyène agonisante depuis quelques jours .
Le bihebdomadaire Africa Intelligence anciennement Lettre du Continent a publié ce mercredi un courrier adressé en urgence, le Mardi, au ministre de la justice ivoirienne Sansan Kambile par le Juge Chile Eboe Osuji qui présidait la chambre d’appel ayant acquitté définitivement le président Gbagbo le 31 Mars 2021 .
Le Juge a tenu à exprimer ses inquiétudes quant aux menaces proférées par un groupuscule d’actisvistes sur la sécurité du président Laurent Gbagbo et Charles Ble Goude à leur retour sur leur terre natale après la fin du procès. Sans le nommer , le juge avertit qu’il y aura des conséquences judiciaires aux agissements de mr ISSIAKA DIABY à toute atteinte à l’intégrité des acquittés LAURENT GBAGBO ET BLE GOUDE. Voici un extrait du contenu de son courrier transmis par le Greffe de la cour

(…) Conformément aux accords de coopération judiciaire qui régissent les rapports entre la Cour Pénale internationale et les États Parties du Statut de Rome , l’article 185 du Règlement de la cour stipule que les États ont l’obligation de recevoir sur leur sol toute personne acquittée et en assurer leur retour sécurisé.
Cependant , je dois constater avec une vive inquiétude qu’une association se prévalant du statut de victimes formule le souhait que les acquittés soient rejugés à leur retour dans leur pays au point d’émettre des menaces virulentes . Tout en reconnaissant le droit aux victimes de tous les camps à obtenir justice, il est de mon devoir en tant que juge de rappeler qu’un verdict définitif a été rendu par la Cour dans l’affaire le” Procureur contre Gbagbo / Ble Goude” . Cette décision n’est susceptible d’aucun recours et réhabilite les anciens prévenus dans tous leurs droits . En outre, un nouveau procureur entrera en fonction dans quelques mois . Il aura la charge de mener de nouvelles enquêtes contre d’autres auteurs situés dans le camp adverse .
Je conclus en mettant en garde tous les auteurs de troubles susceptibles de compromettre la sécurité et l’intégrité des acquittés dont nous avions la charge de juger . Jusqu’à ce qu’ils regagnent leurs domiciles respectifs , messieurs LAURENT GBAGBO et BLE GOUDE sont sous la responsabilité de la Cour Pénale internationale. Des poursuites Internationales seront engagées contre les responsables d’actes de violence à leur retour en Côte d’Ivoire.
Monsieur le ministre , veuillez recevoir mes salutations les plus distinguées.
Juge Chile Esoe Osuji
Ancien Président de La Chambre d’Appel “
Traduit en français par le Greffe de la Cour


Source : AFRICA INTELLIGENCE.

Comments

comments

What Next?

Related Articles