11192018Headline:

Révocation d’Akossi Bendjo de la Mairie du Plateau: Le Professeur Mamadou Koulibaly réagit…

Le Professeur Mamadou Koulibaly, s’est prononcé, le jeudi 2 août 2018, sur la décision de révocation du maire Noël Akossi Bendjo, de la mairie du Plateau, rendue publique hier mercredi 1er août 2018 à l’issue du Conseil des ministres.

Lors de sa traditionnelle émission dénommée les ‘’Jeudi de Mamadou Coulibaly’’, le professeur Mamadou Koulibaly est apparu très critique contre la procédure qui a conduit à la destitution du maire de la commune du Plateau. A l’en croire, la célérité avec laquelle est intervenue le résultat de l’audit mené dans cette affaire, laisse entrevoir, plusieurs interrogations. « Quel est donc ce service de l’Etat capable de nous boucler un audit en une semaine et cinq jours plus tard des sanctions ? Mais c’est extraordinaire ! », a argué le candidat de Lider aux élections présidentielles de 2020.

Le plus curieux, a-t-il poursuivi, un audit, a une structure. Si vous avez terminé l’audit le 27, les mairies auditées ont-elles pris connaissance de ces rapports? Ont-elles fait des commentaires avant que les sanctions ne soient prises ? a-t-il questionné. S’interrogeant également sur les services de l’Etat qui ont bien pu mener cette inspection.

L’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne, a également soulevé des doutes sur les motifs qui ont conduit l’Etat à la prise de cette décision. « Le gouvernement nous dit, que du 20 au 27 août 2017, c’est-à dire qu’en huit jours, ils ont audité toutes les communes d’Abidjan, et celle du Plateau a été épinglée, puis sanctionnée. Est-ce que le gouvernement peut-il mettre à notre disposition le rapport final de cet audit ou à défaut les termes de référence de cet audit? », s’est-il- interrogé ?

Aussi, a-t-il ajouté que les sanctions qui ont pour habitudes de précéder les audits, interviennent toujours tardivement, après la fin de ceux-ci. Soulevant au passage, les scandales du guichet automobile et celui de l’agence de régulation du Café et du Cacao qui demeurent et dont les résultats de l’audit sont toujours en attentes. « On attend toujours de comprendre ce qui s’est passé au guichet automobile, on attend toujours de rendre public l’audit de l’agence de régulation du café et du cacao dont les montants portent sur des centaines de milliards », a-t-il clamé.

fratmat.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment