07152018Headline:

Rhdp, parti unifié: Gnamien Konan, ne ménage plus le régime Ouattara, il dénonce toujours des tares

L’ancien ministre, Gnamien Konan, ne ménage plus le régime Ouattara dont il dénonce toujours des tares
Dans une déclaration dont copie nous est parvenue, le président du mouvement ”La Nouvelle Côte d’Ivoire” proclame et se réjouit de la « mort » du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp). Gnamien Konan s’attaque au projet du parti unifié avec les alliés au pouvoir et fait des propositions en prélude aux échéances de 2020.

“Après que nous ayons tous constaté la mort cérébrale ou le coma irréversible, comme vous voulez, du AIR-HACHE-DEUX-PETS (Rhdp, Ndlr) qui a empoisonné l’environnement socio-politique depuis deux ans, pouvons-nous à présent passer à des choses plus intelligentes? Et je supplie les journalistes nationaux ou internationaux, de ne plus me poser de question sur la santé de Airhachedeuxpets. Je ne suis ni médecin ni cardiologue. Vous pouvez voir ça avec le professeur Maurice Kakou Guikahué. Enfin, on est où là? Une véritable escroquerie intellectuelle inventée par des vendeurs de faux médicaments. Et puis quoi encore? Après être parvenus au multipartisme au prix de marches et courses folles gazées et violemment réprimées au Plateau, suivies ou précédées d’emprisonnements, nous devons comme des ovnis, sans arrêt, courir à reculons pour revenir à toute vitesse au parti unifié ou uniquefié?

Le parti unique n’a jamais produit nulle part la paix et la stabilité, bien au contraire. A l’inverse, et je le leur ai dit, publiquement, au temps où je leur accordais un peu de crédit, c’est l’alternance démocratique qui crée la paix et l’émergence. Mais, c’est fini. Avié, abanan, jusqu’à ce que les poulets poussent des dents. Alors je voudrais qu’on passe aux choses sérieuses. Qu’on parle de développement de la Côte d’Ivoire. C’est à dire comment offrir un emploi bien payé à chaque Ivoirien. Mais avant, des conditions nécessaires et suffisantes pour des élections ouvertes libres et transparentes. A savoir la gratuité de l’extrait de naissance pour chaque Ivoirien, l’instauration d’une carte biométrique unique d’identité et d’électeur gratuite, un fichier d’identité croisé avec celui des pays de la CEDEAO pour éviter que des étrangers viennent choisir notre Président, une nouvelle CEI dont les Présidents sont de la société civile et choisis par appel à candidature, etc.

Nous pouvons, en deux ans, de façon consensuelle réaliser toutes ces choses et étonner le monde. Au lieu de passer notre temps à brandir le poing pour cacher le soleil, à dépenser des dizaines de milliards pour créer des institutions inutiles, à faire des campagnes honteuses pour la révision de la liste électorale, à faire des déclarations de patrimoine des députés…vraiment le pays des gens quoi?”

 

NB: Le titre et le chapeau sont de la Rédaction

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment