12072022Headline:

Russie : un rappeur de 27 ans se suicide pour échapper à la mobilisation en Ukraine

 

©Nicolas Remene / Le Pictorium/MAXPPP – Nicolas Remene / Le Pictorium – 28/5/2021 – Mali / District de Bamako / Bamako – Un groupe de la federation des veuves militaires et paramilitaires du Mali manifestent leur soutien aux FAMa lors de la manifestation cet apres midi.
Environ 200 a 300 personnes se sont mobilisees ce vendredi apres-midi sur la place de l’Independance a Bamako, lors d’une manifestation en soutien aux Forces Armees Maliennes (FAMa) et en faveur d’une cooperation entre le Mali et la Russie au depend de la politique francaise actuelle et de la force Barkhane. Cette manifestation intervient quatre jours apres qu’Assimi Goita, vice-president de la transition, ai decide de faire arreter le president Bah N’Daw et le premier ministre Moctar Ouane afin de les demettre de leur fonction. Ces derniers ont finalement annonce leur demission, mercredi 26 mai en debut d’apres-midi lors de la venue d’une delegation de la CEDEAO.
/ 28/5/2021 – Mali / Bamako District / Bamako – Around 200 to 300 people mobilized this Friday afternoon in the Place de l’Independance in Bamako, during a demonstration in support of the Malian Armed Forces (FAMa) and in favor of cooperation between Mali and Russia at the expense of current French policy and the Barkhane force. This demonstration comes four days after Assimi Goita, vice-president of the transition, decided to arrest President Bah N’Daw and Prime Minister Moctar Ouane in order to remove them from office. The latter finally announced their resignation early Wednesday afternoon, May 26, during the visit of an ECOWAS delegation. (MaxPPP TagID: maxnewsworldfive470217.jpg) [Photo via MaxPPP]

Souffrant de troubles mentaux, Ivan «Walkie» Peturin a expliqué son geste dans une vidéo publiée sur Telegram avant de mettre fin à ses jours. Le musicien qui disait son peuple «otage d’un fou» avait affirmé ne pas vouloir «commettre le péché de meurtre».

«Je ne suis pas prêt à tuer pour quelque raison que ce soit. Quand vous verrez cette vidéo, je ne serai plus en vie». Le rappeur russe Ivan Peturin, plus connu sous le nom de «Walkie», avait 27 ans. Il a mis fin à ses jours afin d’échapper à la mobilisation partielle annoncée par Vladimir Poutine le 21 septembre dernier.

Avant de se jeter du haut de son immeuble dans la ville de Krasnodar (ouest de la Russie), le jeune homme a enregistré une vidéo publiée sur Telegram, pour expliquer son geste. «Je ne peux pas commettre le péché de meurtre et ne le veux pas. Que les gens que j’aime me pardonnent», a-t-il déclaré les larmes aux yeux. Ivan Peturin avait auparavant servi dans l’armée russe et avait été traité dans un hôpital psychiatrique, selon le Daily Mail.

Opposé à la mobilisation des Russes pour combattre en Ukraine, le rappeur a tenu à accuser Vladimir Poutine : «Nous sommes devenus les otages d’un fou qui nous donne seulement le choix entre l’armée et la prison.» Pour Ivan Peturin, le suicide était une manière de témoigner de sa désapprobation face à la guerre : «Mon dernier choix est de choisir exactement comment je meurs. Que ce soit tué par des gens que nous avons attaqués, ou de protester une dernière fois.»

Le suicide d’Ivan Peturin intervient après l’annonce du président russe d’une mobilisation de 300.000 Russes en âge de combattre. Nombre d’entre eux tentent désespérément d’échapper au service militaire en Ukraine. D’après le Daily Mail, plus de 194.000 citoyens ont fui vers les pays frontaliers tels que la Géorgie, le Kazakhstan et la Finlande. Certaines personnes sont même prêtes à se mutiler pour éviter le front.

Avec AFP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles