02022023Headline:

Salaires, fiscalité, violences contre les femmes : la niche parlementaire RN se précise

La niche parlementaire du groupe RN à l’Assemblée, prévue le 12 janvier, comportera «quatre ou cinq textes» sur les salaires, la taxe ordures ménagères, les violences faites aux femmes et sur «le régalien», a annoncé jeudi le député Sébastien Chenu.

Dans cette journée réservée une fois par session aux propositions de loi de chaque groupe parlementaire, le député du Nord portera lui-même «un texte sur le mode de calcul des taxes ordures ménagères», afin de pouvoir baisser leurs montants.

«Il y aura probablement un texte sur le pouvoir d’achat, un texte sur du régalien (…) – quelque chose qui concerne la sécurité ou l’immigration – (…) et puis probablement un texte sur les violences faites aux femmes», a-t-il détaillé, rappelant que son groupe était «en train encore de finaliser tout ça».

Reprise du texte LFI sur la réintégration des soignants non-vaccinés ?

«Ce qu’on veut, c’est être efficace, on ne veut pas partir dans des délires comme La France insoumise sur la corrida, on veut des choses très concrètes», a-t-il poursuivi, jugeant que le groupe LFI avait «mal géré sa niche» parlementaire qui s’est soldée il y a une semaine par des débats enflammés sur l’obligation vaccinale des soignants.

Ce texte, qui semblait pouvoir être voté par la majorité des députés mais a fait l’objet de demandes de suspensions de séances, de rappels aux règlements et de dépôts d’amendements en rafale par le camp présidentiel, compromettant la tenue du vote, pourrait par ailleurs être «repris mot pour mot» par le RN dans sa niche.

«Je ne vous confirme pas les choses aujourd’hui» mais «c’est un texte que nous avons envie de voir aboutir car nous considérons que 12.000 soignants aujourd’hui qui ne sont pas réintégrés alors que l’hôpital manque de bras, c’est un non-sens», a assuré M. Chenu.

«Si on devait le reprendre, on reprendrait le texte qui était celui déposé par La France insoumise et dans l’état de la discussion où il en était», a-t-il ajouté.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles