07272017Headline:

SCANDALE Burkina /Coup d’Etat : les écoutes audio qui accusent gravement l’implication de Soro et Bassolé {fuite}

– Une fuite de conversation téléphonique de 16 minutes attribuée à Guillaume Soro, l’actuel président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et Djibrill Basolé, l’ex patron de la diplomatie burkinabé, sous l’ère Compaoré, et candidat recalé à la présidentielle au Burkina-Faso crée le choc.

Dans l’enregistrement, provenant sans nul doute de renseignements occidentaux, dans lequel les voix du président de l’assemblée nationale ivoirienne et de l’ancien ministre de Compaoré sont assez nettement identifiables, est clairement mise en lumière l’organisation et la planification d’un coup militaire au Burkina via des actions au nord du pays pour faire “paniquer” l’armée et faire ressortir le Régiment de sécurité présidentielle (Rsp, putschiste, ndlr) pro-Compaoré.

L’ancien chef rebelle ivoirien cite tour à tour entre autre, Hamed Bakayoko, Alassane Ouattara, un rapport de Faure Gnassingbé, le candidat Roch Kaboré, dont il dit que “s’est déjà plié” sous entendant qu’il a déjà gagné l’élection,et un homme d’affaire camerounaisPaul Fokam (patron du groupe bancaire Afriland Bank, ndlr) qui financerait sa campagne sans que Ouattara en soit informé.

La résidence ouagalaise deGuillaume Soro  a été perquisitionnée dans le cadre de l’enquête du coup d’Etat par les autorités burkinabé. Lors de la perquisition ont été retrouvés des lingots d’or, des gilets pare balle et des armes.

La justice burkinabé avait déjà laisser fuiter à la presse , l’existence de plusieurs heures d’écoutes attribuées àGuillaume Soro dont les liens avec Blaise Compaoré sont plus que connus et fraternels.

Le coup d’Etat visait à réinstaller le camp Compaoré, chassé par le peuple, au pouvoir et en finir avec la transition réinstaller depuis lors et en passe d’organiser une élection présidentielle transparente dont la campagne est en cours.

Djibrill Bassolé est à cette heure emprisonné dans le cadre de l’enquête en cours dont le rapport a été remis aux autorités.

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment