04152024Headline:

Sécheresse à Barcelone : après le déni, un réveil brutal

Le gouvernement catalan a jusqu’alors tout fait pour éviter un rationnement strict de l’eau, au risque de minimiser le problème. L’agglomération doit désormais prendre des mesures plus drastiques.

De loin, l’illusion fonctionne bien et fait l’effet d’une pelouse assez dense. De près, les traces de peinture verte aux pieds des palmiers et des oliviers ne trompent pas. A Barcelone, l’hôtel cinq étoiles Torre Melina Gran Melia a trouvé la parade à l’interdiction d’arroser le gazon dictée par le gouvernement catalan pour affronter la sécheresse, qui sévit depuis trois ans dans la région : peindre en vert les touffes d’herbe sèche, jaunies par le soleil, qui ont recouvert ses jardins. « Auparavant, il y avait des asperseurs d’eau en continu, explique Ramon Vidal, directeur de cet établissement de luxe de 391 chambres, qui vient d’ouvrir ses portes après quatre ans de travaux de rénovation. La peinture, biodégradable et durable trois mois, est une idée du jardinier : les pelouses artificielles de qualité n’auraient pas été une bonne solution car il faut aussi les arroser. »

 

What Next?

Recent Articles