04152024Headline:

Services de l’inspection du Port autonome d’Abidjan : Le ministre Laurent Tchagba en visite de travai

Le ministre des Eaux et Forêts M. Laurent Tchagba a effectué une visite de travail dans les locaux du service de l’inspection du port autonome d’Abidjan-Treichville, le jeudi 15 février 2024. Et ce, pour s’imprégner sur les procédures et conditions d’exportation des produits forestiers par voie maritime et échanger avec les responsables dudit service.

Il était accompagné par une forte délégation de son cabinet ministériel. Selon le ministre, cette visite s’inscrit dans le cadre de la préparation de la mise en œuvre de l’Accord de Partenariat Volontaire FLEGT et en marge de la cérémonie de signature dudit accord qui aura lieu le 19 février 2024 à Bruxelles. « Dans le cadre de la préparation de la mise en œuvre de l’Accord de Partenariat Volontaire FLEGT, qui aura lieu le 19 février 2024 à Bruxelles, en vue de sa mise en œuvre, il nous est utile d’approfondir nos connaissances sur les procédures et conditions d’exportation de nos produits notamment en ce qui concerne le Port Autonome d’Abidjan », a justifié le ministre Laurent Tchagba.

Selon le premier responsable du département des Eaux et Forêts en Côte d’Ivoire, il s’agit ainsi d’accélérer les réformes dans le cadre de la mise en œuvre de cet accord. Et ce, pour atteindre dans des délais raisonnables les objectifs sociaux, environnementaux et économiques.

La particularité de cet accord est le développement d’un système fiable de vérification de la légalité et de délivrance d’autorisations FLEGT pour l’exportation du bois de la Côte d’Ivoire vers l’Union Européenne. Après avoir fait le tour des différents sites, notamment les services de l’inspection et Abidjan Terminal, le ministre a félicité les acteurs pour le travail abattu.

Quant à Colonel Kouassi Lucien, directeur général des forêts et de la faune, il a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance à son hôte pour son management et son engagement depuis sa prise de fonction à la tête de ce département. Mais avant, le Colonel Koudou Eliane a fait une présentation pour expliquer la procédure d’exportation des produits forestiers.

Il faut rappeler que depuis 2013, la République de Côte d’Ivoire et l’Union Européenne se sont engagées dans un processus de négociation pour aboutir à la signature et à la mise en œuvre d’un Accord de Partenariat Volontaire sur l’application des règlementations forestières, la gouvernance et le commerce du bois et produits dérivés (APV-FLEGT).

Cet accord vise à lutter contre l’exploitation illégale des forêts en établissant un régime d’autorisation FLEGT comme garantie de la légalité et de la traçabilité des bois et produits dérivés exportés depuis la Côte d’Ivoire et aussi commercialisés sur le territoire national.

What Next?

Recent Articles