08092020Headline:

« Sidiki Konaté n’a pas la légitimité de parler de politique actuellement dans la Région, après la rébellion qu’il imposée au peuple Dan » (Eveline Taly Kponh)

Ces dernières semaines, l’on constate un soudain regain de verve chez M. Sidiki Konaté dans le Tonkpi, à chaque sortie, une des têtes fortes de l’ex-rébellion ne manque pas de décocher ses flèches imbibées de haine contre un illustre fils de la région, le Dr Albert Toikeusse Mabri, déterminé à conquérir le pouvoir d’Etat dans les urnes.

Dans son élan suspect, le sieur Sidiki Konaté va jusqu’à accuser implicitement le président de l’UDPCI de tenir des discours xénophobes et tribaux dans la région. C’est pour recadrer l’ancien rebelle que l’Honorable Eveline Taly Kponh, élue de la Région, est montée au créneau :

« Sidiki Konaté n’a pas la légitimité de parler de politique actuellement dans la Région. Après la rébellion que ses camarades et lui ont imposée au peuple dan, il devrait commencer humblement à s’incliner devant la mémoire des victimes et à demander solennellement pardon au peuple avant de faire irruption de manière si inélégante dans l’arène politique en s’en prenant à un digne fils de la Région », a-t-elle martelé.

Le camp Mabri répond à l’envoyé du RHDP
Au demeurant, elle note qu’à l’instar du Président Guillaume Soro qui a, au moins, eu le courage d’appeler au pardon, Sidiki Konaté devrait plutôt faire profil bas, lui qui traine ce si lourd passif. Concernant les retards de développement qu’il prend plaisir à évoquer, l’élue soutient que le Président Albert Toikeusse Mabri qui a, à son actif, le Plan National de Développement (PND) 1 et 2, a posé les bases d’un développement égalitaire pour toute la Côte d’Ivoire.

Et sa responsabilité ne saurait être engagée si la Région du Tonkpi n’abrite uniquement que des cérémonies spectaculaires de lancement de grands travaux sans suite. A toutes fins utiles, l’Honorable Eveline Taly Kponh rappelle à Sidiki Konaté qui se réclame également fils de la Région que depuis de longues années, sous les gouvernements successifs, il est, lui aussi, ministre.

« Nous mettons au défi M. Sidiki Konaté. Qu’il nous présente une seule action de développement qu’il a déjà menée dans cette Région qu’il dit aimer », renchérit-elle, avant d’ajouter : « Aujourd’hui, le Conseil régional dirigé par le Dr Albert Toikeusse Mabri est presque seul à s’engager dans la réalisation d’infrastructures éducatives, sanitaires ou routières dans la Région. Tous les parents le savent et donc ne se laisseraient pas séduire par les discours remplis de haine », termine la députée de Zouan-Hounien

Lire sur Afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles