10182017Headline:

Situaton sécuritaire : Le nouveau communiqué du chef d’état major

Dans une déclaration le vendredi 12 Mai 2017, le Chef d’Etat Major Général des Armées demandait aux soldats ayant entrepris de perpétrer des actes de défiance à l’autorité et continuant de revendiquer des primes de mettre fin à leur mouvement, sous peine de sanctions disciplinaires. L’Etat Major se félicite de ce que la majorité des soldats ait entendu son message et que le retour à la normalité se soit amorcé au sein des casernes militaires.

Cependant certains militaires récalcitrants continuent de désobéir, en se livrant depuis la journée du samedi 13 Mai à des actes contraires à l’éthique militaires et de nature à perturber la quiétude des populations:

 

– Usage d’armes à feu contre les populations civiles excédées par leurs agissements ;

– Actes de pillages et Racket systématique de transporteurs et d’opérateurs économiques ;

– Voies de faits contre certains leaders d’opinion.

Ces actes d’une extrême gravité sont contraires à la mission de protection assignée aux forces armées. En conséquence une opération militaire est en cours pour rétablir l’ordre. Le Chef d’Etat Major Général des Armées lance à nouveau un appel aux soldats indisciplinés et leur demande de libérer immédiatement les corridors, de retourner en caserne et de déposer les armes.

Tous ceux qui continueront de défier les autorités, d’entraver les activités et la quiétude des populations, ainsi que le fonctionnement normal de l’Etat, subiront les sanctions disciplinaires les plus sévères, telles que prévues par le Règlement de Discipline Générale.

Fait à Abidjan, le dimanche 14 mai 2017

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment