02082023Headline:

Ski alpin: vainqueur à Val Gardena, Kilde prive Clarey de sa 1re victoire

À 41 ans, Clarey continue de défier le temps. Après être devenu le médaillé olympique le plus âgé de l’histoire du ski alpin en prenant l’argent aux JO de Pékin en février, le Français semble même meilleur saison après saison.

Il est monté sept fois sur un podium de Coupe du monde après ses 36 ans, sur un total de… dix courses terminées dans le top 3.

Clarey était justement monté pour les deux premières fois sur un podium de Coupe du monde à Val Gardena, en 2009 et 2013.

Ce bon résultat justifie pleinement sa décision prise en avril dernier de poursuivre sa carrière d’un an, afin de disputer les Championnats du monde à Courchevel-Méribel, qui auront lieu en février prochain.

Parti en huitième position, il a longtemps mené la danse samedi, et même Kilde, en retard par rapport à ses temps de passage en haut de la piste italienne, a paru moins rapide. Mais c’est dans la seconde partie que le Norvégien a bâti son succès en reprenant une seconde à Clarey.

Excellent dans la première partie du parcours, le natif d’Annecy a pris des risques, parfois semblé sur le fil, mais savait que cela en valait la peine.

Odermatt pas sur le podium
Clarey n’est finalement devancé que par Kilde, qui engrange déjà sa quatrième victoire depuis le début de la saison, après son doublé sur la piste américaine de Beaver Creek (descente et super-G) et sa descente victorieuse à Lake Louise (Canada).

Cette nouvelle victoire lui permet de prendre des points à son grand rival, le Suisse Marco Odermatt, qui n’est pas monté sur le podium pour la première fois de la saison, en terminant septième ex æquo avec l’Américain Travis Ganong.

Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde lors de la descente de Val Gardena (Italie), une épreuve de la coupe du monde de ski alpin, le 17 décembre 2022 © Tiziana FABI / AFP
Au classement général de la Coupe du monde, Odermatt est toujours largement en tête (636 points) devant Kilde (525) et l’Autrichien Matthias Mayer (268).

Samedi, deux autres Français ont brillé: Adrien Théaux, quatrième à 67 centièmes de Kilde, malgré son départ en 32e position, et Cyprien Sarrazin, 6e alors qu’il partait lui… 61e. Leur compatriote Nils Allegre a par ailleurs pris la 11e place grâce à une fin de parcours en trombe.

La piste italienne a réservé une autre surprise tardive, avec la troisième place de l’Italien Mattia Casse, qui monte pour la première fois sur un podium, après s’être élancé en 27e position.

La veille, le super-G avait été annulé à cause des mauvaises conditions météorologiques: un épais brouillard était tombé sur la majeure partie du parcours situé dans le massif des Dolomites, où le soleil était maître samedi.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles