05212019Headline:

Soro attaque encore depuis Ferké: «Si j’étais encore PAN, il me serait interdit de saluer les populations»

Guillaume Soro a été accueilli a Ferké dans une liesse populaire.

Depuis le jeudi 21 février 2019, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro est dans sa ville natale Ferkéssédougou. Il a été accueilli dans la journée dans une liesse populaire. L’ancien président de l’Assemblée nationale Ivoirienne dont la fausse nouvelle de sa convocation avait été rependue sur internet durant la soirée du jeudi n’est pas resté indifférent face à l’accueil chaleureux que lui a réservé la population de sa circonscription dont il est le député.

S’exprimant sur l’accueil que lui a réservé la population, Guillaume Soro en a profité pour lancer des pics à ses ex-alliés de la coalition au pouvoir.  « Eh la liberté est bien deh! Regardez bien ces photos. Si j’étais encore PAN il me serait interdit de saluer les populations ainsi. Ai été sermonné lors d’une même scène à Agboville. Les thuriféraires ont vite fait de le rapporter et de conclure que je me comportais comme un président. Après l’accueil époustouflant de ce matin (hier jeudi Ndlr), j’aimerais que vous m’aidiez à percer le mystère qui m’intrigue depuis. Je n’ai jamais eu un accueil aussi grandiose que celui-ci même quand j’étais premier ministre, président de l’Assemblée nationale! Pourquoi maintenant que je suis Chômeur que les Ferkois se mobilisent autant », a déclaré Guillaume Soro via son « twitter ».

En Partance pour Ferkessédougou le jeudi, Guillaume Soro a fait une escale à Niakaramandougou pour prendre son petit déjeuner dans un kiosque à café. En ce lieu, l’ex-président de l’Assemblée nationale a communié avec la population. A Ferkessédougou, sa ville natale, Guillaume Soro a été accueilli par une liesse populaire constituée de ses partisans et de sympathisants. Certains étaient à pieds, tandis que d’autres à moto et en voiture voulaient le voir, le toucher. Cette situation a engendré un embouteillage monstre sur la voie devenue trop petite pour la circonstance. « Soro, Soro, Soro président », scandait la population sortie en grand nombre pour l’accueillir.

Rappelons que durant cette visite à Ferkessedougou, Guillaume Soro ira s’incliner sur la tombe de ses parents et ensuite échanger avec la chefferie. Le samedi, Guillaume Soro se rendra à Daoukro où il rencontrera…

Lire la suite sur: linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment