11172017Headline:

Soro Guillaume arrive ce samedi : Ce qui attend le président du parlement ivoirien

Soro Guillaume arrive ce samedi 21 octobre : Ce qui attend le président du parlement ivoirien

Le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, est annoncé samedi à Abidjan après neuf semaines de « vacances parlementaires » en Europe, a appris jeudi ALERTE INFO auprès de l’institution.
Plusieurs voix, de l’opposition notamment, se sont élevées ces dernières semaines pour dénoncer l’absence de M. Soro, qui dure depuis deux mois.
« C’est une situation préoccupante. Ce n’est pas normal. Nous avons besoin de savoir à quel moment » le président de l’Assemblée nationale « sera de retour de mission pour prendre la direction des travaux », avait décrié lors d’une conférence de presse Pascal Affi N’guessan, député et président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition, parti de l’ex-président Laurent Gbagbo).
Guillaume Soro, membre du haut conseil du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), a été le grand absent du 3e congrès de la formation politique, qui s’est tenu les 9 et 10 septembre.
La veille du congrès, expliquant dans un communiqué n’avoir « à aucun moment, été associé aux travaux préparatoires du congrès, reçu aucun document officiel, encore moins pris connaissance des recommandations préalables issues des pré-Congrès, qui feront pourtant l’objet d’une validation par l’ensemble des militants », il avait désigné l’un de ses vice-présidents » pour le représenter.
Dans ce même communiqué, le président de l’Assemblée nationale n’avait pas manqué de souligner « le contexte actuel fait de frictions, de suspicions, de lignes de fractures évidentes apparues au sein » du RDR.
Il avait par ailleurs souhaité que « la nouvelle direction » travaille « au rassemblement de toutes les forces vives du parti », espérant « de nouvelles occasions (pour) contribuer significativement à la vie du » RDR.
Le 9 octobre, Souleymane Kamaraté dit Soul To Soul, chef de protocole de Soro, a été transféré à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) pour « complot contre l’Etat ».
Un stock d’armes (environ six tonnes) avait été découvert en mai à sa résidence à Bouaké (ville du centre du pays), alors secouée par une mutinerie de soldats.
Selon Moussa Touré, chef du service Communication de Guillaume Soro, « il s’agit d’une guerre entre le clan Ouattara (chef de l’Etat ivoirien) et Soro qui a pour objectif la suprématie d’un groupe sur un autre pour ce qui concerne la présidentielle de 2020 ». Et l’arrestation de Soul to Soul « intervient comme un moyen pour affaiblir » Soro, « perçu comme un adversaire politique ».
De son côté, le gouvernement ivoirien, de la bouche de son porte-parole Bruno Koné, a assuré que « contrairement à ce que nous entendons dans la presse, il n’y a pas de guerre ouverte entre le président de l’Assemblée nationale et le chef de l’Etat ».
RKO
Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Related Articles

One Response to "Soro Guillaume arrive ce samedi : Ce qui attend le président du parlement ivoirien"

Leave a Reply

Submit Comment