11172017Headline:

Soro Guillaume et les forces nouvelles en Côte-d’Ivoire (memo)-lisez !

Dans un pays équilibré et normal, voilà des gens qui doivent répondre de leurs actes devant un juge qui par la suite doit les faire prisonniers pour les crimes qu’ils ont commis. C’est normal qu’ils menacent toujours avec les armes puisqu’ils n’ont jamais été inquiétés. Ils prétendent revendiquer mais on ne revendique pas en tuant et après dire pardon. On ne revendique pas en cassant les banques pour voler de l’argent, on ne revendique pas en volant du diamant, du pétrole, de l’or, etc. On revendique avec des arguments, avec des idées, avec des projets de développement pour convaincre et non vaincre. Oui ces gens là ont fait trop de torts au pays pour se pavaner et prétendre qu’ils ont demandé pardon. C’est vraiment dommage que ce sont eux qui nous gouvernent.

Le patron du RDR a toujours soutenu que le pardon doit venir après la justice. Que la justice fasse son travail. Je sais que beaucoup me diront que je perds mon temps à écrire ce mémo. Oui je le sais Alassane Ouattara et Soro sont dans le même bateau, ils mangent ensemble, font tout ensemble et c’est pourquoi il y a ce que les gens appellent justice des vainqueurs dans le pays. D’ailleurs c’est normal en temps de guerre. Le vainqueur réécrit l’histoire à son compte, il fait faire entendre ce qui lui plaît d’entendre. L’histoire a de tout temps opéré de cette façon.

Cependant là où cela devient un sérieux problème c’est lorsqu’on manipule la population avec des rhétoriques du genre Soro par-ci, Soro par là, faisant oublier que ce Soro est un sanguinaire, un tueur il doit d’abord répondre de ses actes qu’ils reconnaît lui même d’ailleurs et c’est un préalable dans un pays équilibré. Ce n’est pas à lui de se faire prisonnier, c’est le procureur qui doit le faire arrêter. Dommage qu’en Côte d’Ivoire on fait tout à l’envers, on porte les costumes en l’envers. Soro n’est pas un modèle ni pour sa génération encore moins pour la génération future. Il n’a même pas terminé ses études en licence d’anglais.

La Côte d’Ivoire est à la recherche de leadership capable de mettre chacun à sa place en laissant la justice travailler de façon autonome, un leadership s’attaquant aux véritables problèmes de développement du pays, leadership débarrassé d’esprit de népotisme, de favoritisme, de corruption, d’ethnicisme mais avec un véritable programme pour le développement du pays. Un programme décentralisé qui ne se borne pas à se concentrer à Abidjan. Qu’on arrête à se pavaner à Abidjan devant les petites filles sans savoir pourquoi on est au pouvoir, du moins sans se soucier du développement du pays; Abidjan qui est d’ailleurs très sale sans projet de propreté durable.

En Côte d’Ivoire dès qu’on dénonce les travers de ce régime, on est taxé de Pro-Gbagbo. Moi je ne connais pas Gbagbo et je ne suis pas FPI. D’ailleurs quand Gbagbo était au pouvoir je le critiquais et j’ai toujours dénoncé ses prises de positions et ses méthodes de gestion et cela étonnait beaucoup de gens sous prétexte qu’il est de Gagnoa comme moi même, qu’il de surcroît s’appelle Koudou comme moi. Moi je suis dans la peau d’un intellectuel qui est de dénoncer les tares de la société et d’y apporter ses débuts de solutions, n’en déplaisent les suiveur fous. Je m’en moque que tu sois Bété, Baoulé, Dioula, Guéré, Agni, etc, tant que tu ne raisonnes pas en termes de développement du pays et du bien être des populations, je te dénoncerai toujours.

Non, chers frères et soeurs ivoiriens, arrêtons de supporter par réflexe d’ethnie, de religion, de région, on ne s’en sortira pas et le développement du pays devra toujour attendre. Alassane, lui il s’en fout il s’est qu’il est partant il a atteint son objectif. Mais nous ivoiriens, on fait quoi de notre pays? A s’insulter, à calomnier, à supporter aveuglement sans un debut de reflexion mais juste pour des postes ou de fois rien? Nos enfants et petits enfants en souffriront si on ne change pas de mentalité et se tourner vers le développement durable et véritable du pays et du bien être des populations dans un esprit d’équité. Si c’est les Soro criminels qui doivent continuer de gouverner nos pays, je pleure pour l’Afrique. Qu’on arrête de faire la promotion des criminels car ce faisant on ne s’en sortira pas avec les Coup d’États, avec des rebellions armées, avec l’insécurité. Aujourd’hui on applaudit les criminels, demain on va s’étonner de leurs nombres grandissants et tuant davantage.

Clin d’oeil sur le développement

Brievement j’entends par développement: Changement de mentalité

Par exemple on peut introduire un programme couvrant le pays entier en:

Assurance maladie gratuite pour tous les citoyens et citoyennes comme en Occident sauf les USA, pays qui en fait exception, construction des auto routes bitumées et leur entretien permanent, sécurité renforcée pour tous les citoyens et citoyennes, justice pour tous, égalité pour tous dans les administrations, décentralisation effective de ces administrations, fin de corruption, construction et équipement d’hôpitaux modernes dans tout le pays, ne plus voir des égouts ou caniveaux ouverts dans les rues, déménagement effectif du gouvernement à Yamoussoukro sans quoi malgré les ponts et métros annoncés, Abidjan sera toujours débordée et sale, tout le monde voulant habiter à Abidjan, construction et équipement des supermarchés et des écoles modernes, l’education populaire sur les notions d’hygiène publique et de propreté, respect des lois, sanctions des contrevenants, politique de marché du travail durable et accessible à tout le monde sans discrimination, abandon de la promotion du culte de la personnalité, source des problèmes politiques en Afrique, tout le monde voulant être Président de la République ou au moins être proche du Président, création et entretien d’espaces verts dans les villes, etc,etc.

Dr. Charles Koudou
Consultant en Santé Publique Internationale
USA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment