10212018Headline:

Soro, suit discrètement et avec beaucoup d’intérêt les municipales et régionales dans les localités où certains de ses poulains sont engagés dans la course.

Le président de l’Assemblée nationale (Pan), Guillaume Soro, suit discrètement et avec beaucoup d’intérêt les municipales et régionales dans les localités où certains de ses poulains sont engagés dans la course. D’ailleurs, l’un de ses proches collaborateurs, en l’occurrence le ministre Alain Lobognon, lève un coin du voile sur des localités convoitées par le Pan.

« Abobo, Dabou, Worodougou, Fresco, Abengourou, Touba, Sassandra, Ferkessédougou, Biankouma, Gbôklè, Taabo, Man, Bafing… allons seulement », peut on lire dans un tweet qu’il a fait le lundi 1er octobre 2018. On pourrait en déduire un message clair de soutien et d’encouragement du député-maire de Fresco à tous ces proches du patron des ex-Forces nouvelles qui sont engagés dans la bataille des Conseils municipaux et régionaux.

Alain Lobognon voudrait indiqué qu’il existe des candidats parrainés par Guillaume Soro dans les localités mentionnées, qu’il ne s’y prendrait autrement. En un mot, des candidats indépendants dans les communes et régions citées le sont avec la bénédiction du chef de l’ex-rébellion ivoirienne.

Il faut rappeler que Guillaume Soro est vice-président du Rassemblement des républicains (Rdr) chargé de la région du Tchologo. En cette qualité, son parrainage, supposé ou avéré de certaines candidatures indépendantes contre celles de son parti, est mal perçu. Ses anciens compagnons, Konaté Sidiki et Abel Djohoré, tous deux membres des instances du Rdr, veulent croire que Soro ne parraine aucune candidature indépendante. Alain Lobognon, également cadre du Rdr, ne semble pas du même avis. Il encourage plutôt les pro-Soro candidats indépendants dans les localités citées, dans son tweet de lundi.

Venance KOKORA

 

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment