08212019Headline:

Soudan/Situation socio-politique: Omar El Béchir inculpé pour incitation et participation au meurtre de manifestants à Khartoum devant le QG de l’armée.

Mercredi 15 Mai 2019 – Des heurts opposant des manifestants et des éléments non identifiés ont fait six morts devant le QG de l’armée à Khartoum, capitale soudanaise.
Au moins cinq manifestants soudanais et un militaire ont été tués dans des affrontements lors d’une manifestation à Khartoum devant le QG de l’armée.
Selon des sources de sécurités, ils ont été tués par balles lors d’un sit-in devant le QG militaire où des contestataires réclament la transition vers un gouvernement civil.

Des coups de feu ont éclaté durant la nuit, juste après l’annonce d’un accord entre les représentants de la contestation populaire et les généraux au pouvoir sur des structures de transition pour gouverner le Soudan et sortir de la crise.

Les manifestants et l’ambassade des Etats-Unis ont imputé au Conseil militaire les violences mais l’armée a indexé des “éléments non identifiés ” qui cherchent à saboter le processus de paix .

Par ailleurs , l’ex-chef de l’ Etat, Omar El Béchir , en détention , a été inculpé pour incitation et participation au meurtre de manifestants.

Après 30 ans de règne , il a été destitué sous pression de la rue après la décision du gouvernement de tripler le prix du pain.

Lire sur koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment