12132017Headline:

Succession de Ouattara : Ahoussou crache ses verités: «En 2020, tous ceux qui ont prédit la mort du Pdci seront surpris »

Succession de Ouattara : Ahoussou Jeannot sonne la mobilisation depuis Taabo : «En 2020, tous ceux qui ont prédit la mort du Pdci seront surpris »

L’ex-Premier ministre, Jeannot Ahoussou, vice-président du Pdci-Rda a sonné le mobilisation des militants de son parti, le samedi dernier, à Taabo, pour préparer dès maintenant, la succession au président de la République, Alassane Ouattaran dans le cadre d’une alternance en 2020 au sein du Rhdp. 

Le nouveau délégué départemental du Pdci Taabo, Williams N’gom et les militants dudit parti politique ont effectué leur rentrée politique le samedi 2 décembre dernier. C’est à l’esplanade de la Compagnie ivoirienne d’électricité de ladite ville que les partisans du président Henri Konan Bédié ont déferlé pour communier avec le ministre d’Etat Jeannot Ahoussou-Kouadio vice-président du Pdci-Rda et Jean-Marie Kacou Gervais, membre du Bureau politique.

Cette tribune a été l’occasion pour l’ex-Premier ministre ivoirien de lancer un défi à ceux qui ne pensent pas que la formation politique créée par feu Félix Houphouët-Boigny puisse se remetre des soubresauts qu’elle a connus par le passé. Jeannot Ahoussou rassure que le Pdci-Rda n’a rien perdu de sa vitalité, même après le coup d’Etat de décembre 1999, qui a vu plusieurs partis politiques sortir de son sein. Car, pour lui, le parti de Bédié se positionne aujourd’hui comme la formation politique capable de relever de de 2020, en revenant aux affaires d’Etat. «Le Pdci-Rda n’est pas mort, et tous ceux qui ont prédit sa disparition seront surpris en 2020. Car, ce parti a une mission, celle de bâtir la Côte d’Ivoire et de rendre les Ivoiriens heureux », a lancé le ministre d’Etat. Aussi, a-t-il pris rendez-vous avec les milliers de militants mobilisés des quartiers, villages et localités de Taabo, pour la reconquête du pouvoir en 2020.

Poursuivant , le vice-président du Pdci a loué la détermination et la fidélité des ces militants qui ont permis à leur formation politique de rester debout malgré les épreuves. « En tant qu’émissaire du président Bédié, je voudrais saluer votre engagement sans faille qui a permis au Pdci, ce grand parti politique, de se maintenir et de rester debout et vivace 18 ans après le coup d’Etat », a-t-il indiqué, en insistant sur les chances de la reconquête du pouvoir en 2020 grâce à l’alternance au sein du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp), la coalition qui dirige l’Exécutif. Ahoussou Jeannot, a cependant, exhorté les militants à ne pas croiser les bras. Il a fait savoir que c’est par des actions bien pensées et bien cordonnées que le Pdci retrouvera le bonheur pour les Ivoiriens en 2020. C’est dans cet esprit qu’il a donné une feuille de route claire au nouveau délégué. « Investissez le terrain tous les jours, jusqu’aux plus petits hameaux, pour recenser tous les militants. Et en conquérir de nouveaux, par tous les moyens, sauf par les armes. Car, il s’agit de multiplier le nombre des militants par dix. C’est de cette façon que nous allons assurer une large victoire au Pdci-Rda en 2020 », a-t-il recommandé. Pour l’accompagner dans cette mission, le vice-président du parti septuagénaire a remis à N’gom Alassane William 200 cahiers et des stylos à l’effet de permettre aux secrétaires de section d’être immédiatement opérationnels sur le terrain. Il lui a recommandé d’être le rassembleur de tous les militants pour un Pdci plus fort. «2020, c’est le bonheur intégral de tous les Ivoiriens », a-t-il insisté, avant de sensibiliser longuement les chefs de villages et les cadres à rompre avec la mauvaise pratique qui consiste à vendre les forêts ou à les brader aux orpailleurs clandestins. Car, a-t-il annoncé, d’importants projets agricoles, nécessitant des terres cultivables, vont être mis en route sous peu par le président de la République, Alassane Ouattara, à leur profit.

Pour sa part, le ministre Jean Marie Kacou Gervais a fait remarquer aux militants que le leadership se forge dans la discipline et le respect des valeurs, car au Pdci-Rda, on ne se bat pas, on ne contraint pas, mais on convainc par la force des idées. C’est pour quoi il a invité chacun à soutenir le nouveau délégué dans sa difficile mission. « Restons rassemblés et unis afin que notre département demeure le bastion imprenable du Pdci-Rda »,a-t-il appelé.

Après avoir rendu hommage au président Bédié pour la confiance placée en sa personne à travers sa nomination, le délégué départemental a salué les efforts accomplis par ses aînés Jeannot Ahoussou-Kouadio et Jean Marie Kacou Gervais pour entretenir le rayonnement du parti à travers toute la Côte d’Ivoire. N’gom Allassan William, par ailleurs maire de Taabo, a félicité son prédécesseur Jeannot Ettien pour le travail abattu sur le terrain. «C’est avec beaucoup de détermination et de conviction que j’aborde cette nouvelle fonction de délégué, doté d’une équipe rassemblée et unie dans une même dynamique », a-t-il indiqué avant de solliciter l’implication de tous à ses côtés, pour le triomphe du Pdci-Rda en 2020, à Taabo.

Notons que le thème de cette rentrée politique est “De 2020, quelle contribution pour la délégation départementale de Taabo? “. Les militants ont, pour leur part, pris l’engagement de soutenir leur premier responsable local.

Gnandé TIA, Correspondant régional

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment