10182018Headline:

Sur la réforme de la Commission électorale indépendante, Amadou Gon Coulibaly indique qu’il y a une mauvaise lecture du discours à la nation du chef de l’Etat.

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, était face à la presse ce lundi 17 septembre 2018 où il s’est exprimé sur plusieurs sujets de l’actualité sociopolitique nationale la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) et la présidentielle de 2020.

Sur la réforme de la Commission électorale indépendante, le chef du gouvernement indique qu’il y a une mauvaise lecture du discours à la nation du chef de l’Etat. Certes, dit-il, le Président de la République a évoqué dans son discours du 06 Août 2018, l’idée de réforme de la CEI mais elle concerne la présidentielle de 2020.

« Ceux qui se basent sur le discours du président de la République pour réclamer la réforme de la CEI, ont mal lu le discours. Cà été toujours clair pour le chef de l’Etat que la réforme de la CEI concernait la présidentielle de 2020», a fait savoir le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. La composition des CEI locales, c’est 4 personnes de l’opposition et 4 personnes de la majorité au pouvoir, y compris le représentant du préfet ou du sous-préfet. Le débat de la réforme de la CEI centrale avant les élections locales, ne tient pas d’autant plus que ce sont les CEI locales qui proclament les résultats des élections locales, et non la CEI centrale, lance-t-il.

«Il ne faut pas continuer inutilement à donner une mauvaise image au pays. Il faut en 2020 une élection apaiséee pour que les Ivoiriens oublient le traumatisme vécu en 2010. C’est pour cela que le président de la République se dit prêt à réformer la CEI pour rendre tout le monde confortable. Il y a certains qui veulent tout faire pour créer des problèmes», s’est indigné Amadou Gon Coulibaly. Avant d’annoncer la reprise du dialogue politique avec l’opposition: «Nous allons reprendre le dialogue politique pour preparer les élections de 2020», a-t-il annoncé

Sur ses ambitions présidentielles, Amadou Gon Coulibaly a simplement déclaré avoir été nommé par le président de la République pour accomplir une mission. «J’essaie de réussir la mission que m’a confiée le chef de l’Etat», a-t-il coupé court.

David YALA

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment