10242020Headline:

Sur le nouveau Pont HKB, Bédié a encore frappé

 bedie et ouatt e pont

Le Pont HKB inauguré

C’était l’événement de cette fin d’année 2014. Le troisième pont d’Abidjan Henri Konan Bédié a été inauguré hier. Cette cérémonie qui a viré à la fête populaire est mémorable selon Le Patriote. « Inauguration du pont HKB, hier : révolutionnaire ! », s’exclame à sa Une le journal. « Près de 50 ans après, Abidjan à son troisième pont. En effet, le pont Henri Konan Bédié vient de voir le jour (…) Le président Alassane Ouattara qui avait à ses côtés le président Henri Konan Bédié, a qualifié cet événement d’historique, qui intervient 47 ans après le dernier ouvrage », écrit le journal.

Quant à Soir Info, il se penche sur les festivités qui ont entouré cette inauguration. « Ouattara crée l’émeute et envoie un signal fort à ses adversaires », titre en manchette le journal. « Alassane Ouattara a créé l’émeute, hier, mardi 16 décembre 2014, à Marcory, à l’occasion de l’inauguration du 3è pont d’Abidjan nommé Henri Konan Bédié (du nom du deuxième président de la République de la Côte d’Ivoire moderne). Les populations, sorties nombreuses sous l’échangeur du Boulevard Valéry Giscard d’Estaing, ont laissé éclater leur joie quand le président Ouattara est descendu de véhicule du côté de l’entreprise laitière Vighor. Il en a été de même, au niveau de la pharmacie Tiacoh puis à la hauteur de l’entrée du village d’Anoumabo. Un véritable bain de foule qui a mis des populations dans une sorte d’hystérie collective. Des jeunes gens ont escaladé le mur en béton haut d’environ deux mètres pour courir après le cortège du chef de l’État. ‘’L’événement qui nous rassemble aujourd’hui est historique pour les Abidjanais et pour tous les Ivoiriens. En effet, 47 ans avant de voir apparaître ce troisième pont sur la lagune Ebrié pour relier le nord et le sud d’Abidjan après les ponts Houphouët Boigny et Charles de Gaulle. Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire en phase de reconstruction n’a mis que trois ans et trois mois depuis le début des travaux en septembre 2011 pour achever cette passerelle trans-lagunaire entre les commune de Riviéra et Marcory’’, a souligné le chef de l’Etat », écrit le journal.

De son côté, Lg Infos indique que Laurent Gbagbo, l’ancien président ivoirien est à féliciter. « Inauguration du 3è Pont : Grand merci à Gbagbo : », peut-on lire en manchette du journal. Selon le quotidien,, « l’essentiel du financement du pont a été l’œuvre dans l’ancien président ivoirien. En effet en 2008, Laurent Gbagbo a pris une ordonnance conduisant au prélèvement de 5 Fcfa sur chaque litre d’essence vendu en Côte d’Ivoire. Ordonnance qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2009. Ce qui veut dire que depuis 2009, de l’argent a été collecté pour la construction du 3è Pont. En somme, l’argent du contribuable ivoirien ».

Bédié lance un autre appel

Cette cérémonie a été également marquée par l’intervention d’Henri Konan Bédié. Selon L’Inter, le président ivoirien a envoyé un message aux opposants à Alassane Ouattara. « Présidentielle 2015 : Bédié froisse Banny », livre à sa Une le journal. « C’est certainement avec une tête de turc que Charles Konan Banny a regardé le président Henri Konan Bédié prendre la parole hier, à l’inauguration du 3ème pont d’Abidjan. L’ancien Premier ministre ivoirien, candidat déclaré aux élections présidentielles de 2015, qui sollicite l’investiture du Pdci-Rda – sa famille politique – a été froissé par son président de parti, qui a prononcé un discours inattendu au terme duquel il a réitéré ouvertement son soutien à la réélection du président Ouattara, tenant du pouvoir. Sans sourciller, encore mois s’embarrasser de la présence de l’ex-gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) sur les lieux de la cérémonie, Henri Konan Bédié a lâché, comme une bombe à la face de Charles Konan Banny, et devant toute la nation suivant en direct l’événement retransmis par la télévision ivoirienne, un message renversant pour ce dignitaire de son parti », écrit le journal. Pour sa part, Nord-Sud Quotidien qui relate les propos de l’ancien président indique que ceux-ci mettent fin aux « espoirs des adversaires du président ivoirien ». « En post-scriptum, comme dans une missive jetée à la poste et à la postérité, et pour les mots de la fin de cette allocution, je propose ceci que j’ai écrit: cet ouvrage révolutionnaire (le pont Henri Konan Bédié, ndlr) vaut, à lui seul, deux mandats présidentiels pour son grand réalisateur, le président Alassane Ouattara », a déclaré Henri Konan Bédié. Cette sortie, Notre Voie la considère comme « une agression de Bédié envers Konan Banny ». « Hier, le plus malheureux à la cérémonie d’inauguration du 3è Pont aura été, assurément, l’ex-Premier ministre et président de la CDVR, Charles Konan Bany », écrit le quotidien.

Linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles