09242018Headline:

Suspecté de faire la promotion du parti unifié, Amichia Anthony Joseph a été « pris à partie » par des jeunes,la suite…

La plainte de Amichia Anthony Joseph en fac-similé
Amichia Anthony Joseph, secrétaire adjoint en charge des sessions professionnelles de la Jpdci urbaine, a été « pris à partie » par des jeunes, mercredi 6 juin 2018, au siège du Pdci à Cocody, nous a appris, dans la soirée, une source proche du concerné.

Les incidents se sont produits vers 17h, dans la foulée de la conférence de presse du président de la Jpdci urbaine, N’dri Kouassi Valentin. « Ces jeunes anti-parti unifié voulaient faire sortir Amichia de la maison du Pdci. Ils l’accusent de trahison. Leur plan a été exécuté », explique la source à L’inter. Amichia Anthony Joseph serait notamment accusé de faire la promotion du parti unifié. On lui reprocherait aussi des affinités avec le député Pdci pro-parti unifié, Félix Anoblé. Joint au téléphone, Amichia Anthony Joseph a confirmé avoir été « agressé ». Il apprend qu’il se restaurait lorsque des jeunes « surexcités » se sont, d’abord, approchés de lui, puis ont renversé son plat dans le sable. « Ils ont commencé à me rouer de coups. J’ai pu m’échapper, grâce à l’aide de certains jeunes, sinon ils m’auraient tué », rapporte le chargé des sessions professionnelles de la Jpdci urbaine. Il ajoute avoir eu des égratignures à la main droite. « J’ai mal partout », souffle Amichia Anthony. « On m’accuse de faire la promotion du parti unifié, alors que ce n’est pas vrai. Moi, je suis plutôt pour le Rhdp », s’explique-t-il.

Amichia Anthony Joseph accuse N’dri Kouassi Valentin, président de la Jpdci urbaine, d’être le commanditaire de son agression. « J’ai déposé une plainte contre lui au 8è arrondissement de Cocody. Je vais faire une déposition demain (Ndlr : aujourd’hui) », indique le plaignant. Joint au téléphone, le président de la Jpdci urbaine ne s’est pas senti « concerné » par ces accusations. « Je n’étais pas informé de la présence d’Amichia Anthony Joseph à la maison du parti. Je ne l’ai pas vu à ma conférence. Je ne suis pas du tout au courant qu’il a été agressé », a réagi N’dri Kouassi Valentin.

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment