06212024Headline:

Tchad : Mahamat Idriss Déby refuse de former un gouvernement d’union nationale

Au Tchad, le nouveau gouvernement du président élu, Mahamat Idriss Déby, est toujours attendu. Dans une déclaration effectuée face aux partis qui ont soutenu sa candidature, il a donné des indices sur cette nouvelle équipe gouvernementale.
Le gouvernement tchadien sera uniquement composé par les partis politiques ayant soutenu la candidature de Mahamat Idriss Déby. Le président élu a été formel sur la question. En discutant avec ses partisans ce vendredi, il a assuré que seuls ses soutiens seront appelés à exécuter son projet de gouvernance. Pour Idriss Déby, la transition est terminée. « C’est une nouvelle page avec le retour à l’ordre constitutionnel. Plus de gouvernement d’union nationale. J’exécuterai mon programme avec ma coalition », a-t-il déclaré.

Il est soutenu dans sa logique par Saleh Kebzabo, ancien opposant et président du parti UNDR. « Ceux qui ont voté contre vous sont des opposants. N’allez pas chercher dans l’opposition quoi que ce soit pour venir gérer le pays avec vous. Non. Gouvernez avec ceux qui vous ont aidé à accéder au pouvoir », a-t-il conseillé. À noter que plus de 229 partis politiques se retrouvent au sein de la coalition qui a porté la candidature de Mahamat Idriss Déby.

Succès Masra, Premier ministre sortant et candidat malheureux à l’élection présidentielle, n’est clairement plus dans le plan de Mahamat Idriss Déby. Opposant devenu Premier ministre au nom du gouvernement d’union nationale, Masra va devoir reprendre pleinement son rôle d’opposant.

What Next?

Recent Articles