11212017Headline:

Témoignage à la CPI/ Brindou M’Bia rattrapé par ses déclarations/Ce que lui et le général Mangou avaient dit

Ex-Directeur général de la Police nationale de Côte d’Ivoire, Brindou M’Bia est actuellement entendu par la Cour pénale internationale (CPI) en qualité de témoin dans le procès de Laurent Gbagbo.

Comme annoncé à plusieurs reprises dans la presse ivoirienne il y a quelques mois, Brindou M’Bia, ex-Directeur général de la Police nationale est entendu depuis hier, mercredi 15 février 2017 par la Cour pénale internationale (CPI) en qualité de témoin.

Cette participation au procès devant La Haye de celui qui a servi sous Laurent Gbagbo puis Alassane Ouattara avait pourtant été niée par le principal intéressée. En février 2016, soit un an avant son témoignage, Brindou M’Bia avait formellement démenti sa présence sur la liste des témoins de Fatou Bensouda. Et ce, bien que son nom ait été divulgué involontairement par la Cour.  

« Je ne suis pas invité à la CPI. Ils ne m’ont jamais appelé, avait-t-il martelé au quotidien L’Inter, les gens de la CPI. Les gens racontent beaucoup de choses, mais je ne suis pas au courant de ce que je dois aller témoigner à la CPI. Je suis à Abidjan, et personne ne m’a appelé. Donc, je n’ai rien à dire là-dessus, puisque c’est une affaire dont je ne suis pas au courant ». Notons qu’en plus du général Brindou, Phillipe Mangou, ex-chef d’Etat major de Laurent Gbagbo pourrait être entendu par la Cour du juge Cuno Tarfusser. 

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment