12072019Headline:

Tension politique : « Tournons le dos au passé pour une Côte d’Ivoire de paix.» Franck Anderson Kouassi, pro-Gbagbo

Franck Anderson Kouassi a exhorté le 1er décembre 2019 lors d’un meeting à Abengourou, les militants du FPI-Gbagbo à œuvrer pour une réconciliation.
« Tournons le dos au passé pour une Côte d’Ivoire de paix, où on ne confesse plus le climat de la religion et de l’ethnie, mais une Côte d’Ivoire qui professe l’égalité de chacun de ses enfants devant la loi. C’est de cela que le président Laurent Gbagbo rêve », a déclaré Franck Anderson Kouassi.

Il était présent à Abengourou dans le cadre d’une tournée de réconciliation initiée par cette mouvance, avec 106 missions à travers le pays. Il a fait remarquer que la rencontre entre les présidents Henri Konan Bédié du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et Laurent Gbagbo, le 2 juillet à Bruxelles, a suscité beaucoup d’espoir pour une réconciliation « sincère et sans démagogie ».

Franck Anderson Kouassi a également souhaité le retour du président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire pour prendre part à la réconciliation.

Il a exhorté « les frères » du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP, parti au pouvoir) à la discussion “pour revoir les conditions d’une élection transparente, équitable avec un environnement électoral sécurisé, et surtout rechercher les solutions aux problèmes qui menacent la stabilité de la Côte d’Ivoire”.
Ce meeting des partisans de Laurent Gbagbo à la place de la solidarité à Abengourou a reçu le soutien d’une forte délégation du PDCI, conduite par le sénateur et maire Amoakon Kouakou Banga, délégué départemental de ce parti.

Lire avec yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment