12072022Headline:

Thaïlande : 200 touristes, en majorité chinois, arrêtés lors d’une descente antidrogue dans un karaoké

La police thaïlandaise a arrêté mercredi 26 octobre plus de 200 touristes, pour la plupart chinois, lors d’une opération antidrogue dans un bar karaoké clandestin de Bangkok.

Des photos officielles de la police et des images diffusées par les médias montrent des clients hébétés et confus, entourés de débris de fête, rassemblés sous des lumières vives dans un quartier huppé de la capitale.

La majorité des personnes impliquées sont des ressortissants chinois, a déclaré Archayon Kraithong, porte-parole de la police royale. «La police a effectué un test d’urine et a découvert qu’ils avaient consommé des substances illégales», a-t-il dit.

«Sans craindre les autorités et la loi»

D’autres tests seront effectués pour identifier les drogues consommées par les fêtards, et une décision sera alors prise sur les poursuites dont ils feront l’objet, a précisé Archayon.

Un message publié sur la page Facebook officielle de la police thaïlandaise indique que parmi les drogues trouvées figurent de la kétamine, ainsi que des traces de MDMA, de méthamphétamine et de diazépam.

«La police a découvert que le lieu de divertissement semblait vendre de la drogue aux clients», indique le message. Les clients pouvaient aussi confier leur drogue à du personnel dédié, afin de pouvoir jouer à des jeux d’argent «sans craindre les autorités et la loi».

La Thaïlande, qui est l’une des principales plaques tournantes du trafic de stupéfiants en provenance du «Triangle d’or», à la frontière avec la Birmanie et le Laos (nord), a adopté des lois antidrogue très strictes. La possession de stupéfiants de catégorie 1, qui comprend la MDMA et la méthamphétamine, peut entraîner des peines de prison allant jusqu’à 10 ans.

Avec AFP

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles