05182024Headline:

Tidjane Thiam lance son Projet de société PDCI-RDA 2025

Dans une démarche audacieuse vers les élections à venir, le président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire – Rassemblement Démocratique Africain (PDCI-RDA) a donné dimanche le coup d’envoi des travaux pour l’élaboration du Projet de Société du parti, informe un communiqué transmis à Linfodrome ce lundi 15 avril 2024.
Tidjane Thiam était entouré pour l’occasion, du Directeur de Cabinet et du Coordonnateur Général des Groupes de Travail, ainsi que les Coordonnateurs des Groupes de Travail dédiés au Projet de Société du PDCI-RDA.

Un projet global et inclusif
Cette démarche stratégique vise à définir les grandes orientations et les objectifs du parti pour les années à venir. Pour ce faire, plusieurs groupes de travail ont été constitués, chacun se concentrant sur des domaines clés de la société ivoirienne.

Parmi ces groupes de travail figurent ceux dédiés au Capital Humain, à la Société, aux Nouvelles Technologies, à l’Économie et à l’Équité, au Développement Durable, ainsi qu’à la Paix et à la Sécurité. Chacun de ces groupes jouera un rôle crucial dans la formulation d’un projet global et inclusif pour le PDCI-RDA.

La réunion inaugurale, qui a débuté à 15 heures et s’est étendue sur environ une heure, a été l’occasion pour le Coordonnateur Général, Noël Akossi Bendjo, de présenter la fe

uille de route établie par le président Thiam pour cette mission d’envergure.

Des solutions innovantes
L’objectif principal de ce projet de société est de définir une vision claire et cohérente pour le parti, en tenant compte des défis actuels et futurs auxquels la Côte d’Ivoire est confrontée. Il s’agit également de proposer des solutions innovantes et inclusives pour répondre aux besoins de la population et contribuer au développement durable du pays.
Pour rappel, c’est le mardi 5 mars dernier que le successeur de Henri Konan Bédié avait présenté à la presse, le nouvel organigramme du parti, avec un objectif en tête : préparer la bataille électorale de 2025. Ce jour-là, il avait affirmé son engagement envers une gouvernance transparente et participative, où les idées et les contributions de chaque membre sont valorisées.

What Next?

Related Articles