05262024Headline:

Togo : l’opposition proteste contre le report des élections législatives et régionales

Au Togo, l’opposition et des groupes de la société civile ont lancé un appel à manifester pendant trois jours en réponse au report des élections législatives et régionales. Cette décision de reporter les élections survient dans un contexte de tensions politiques croissantes depuis l’adoption d’une nouvelle Constitution fin mars.
Quatre partis d’opposition (ADDI, ANC, FDR et PSR) ainsi qu’une organisation de la société civile (FCTD) ont conjointement appelé à des manifestations les 11, 12 et 13 avril pour protester contre ce report. En effet, à travers un communiqué, ils encouragent les candidats à poursuivre leur campagne électorale à travers tout le pays.

À cet effet, cet appel à manifester intervient peu de temps après l’annonce du report des élections législatives et régionales, initialement prévues le 20 avril. Les autorités justifient ce report et affirment qu’il est nécessaire de donner à l’Assemblée nationale le temps d’examiner à nouveau le projet de nouvelle Constitution adopté le 25 mars.

Suite aux vives réactions suscitées par l’adoption de cette nouvelle Constitution, qui prévoit la transition du régime présidentiel à un régime parlementaire, le président Faure Gnassingbé, qui est au pouvoir depuis 2005, a ordonné la semaine dernière un nouvel examen du texte par les députés. Cette situation reflète la complexité et la polarisation de la scène politique togolaise.

Par ailleurs, il convient de noter que les manifestations sont interdites au Togo depuis 2022, après une attaque au grand marché de Lomé ayant entraîné la mort d’un gendarme. La question qui se pose à ce stade, est de savoir si les autorités permettront à l’opposition d’organiser une telle manifestation dans les jours à venir.

What Next?

Recent Articles