10232017Headline:

Tribunal d’Abidjan /Voici pourquoi les FRCI ont bouclé la bouche de Sam l’Africain avec un gros sparadrap…

Ce vendredi 31 mars, Sam Jachi dit Sam l’Africain a été condamné à 6 mois d’emprisonnement par le Tribunal d’Abidjan. L’accusé s’est présenté au procès bâillonné, la bouche couverte par un sparadrap. Un geste jugé politique par certains mais pour d’autre cela était dans le but de l’empêcher de parler.

Selon une source proche du parquet, le sparadrap collé sur la bouche de Sam l’africain lors de son procès était effectivement de l’empêcher de parler. Et ce, n’importe comment, car l’accusé est connu pour être très bavard.

«Il était incontrôlable, on lui a pourtant demandé à maintes reprises pardon de se taire mais il n’a rien voulu entendre, on n’a pas eu d’autre choix que de lui couler le bec avec les moyens qu’on a trouvé » a confié un gendarme sous le couvert de l’anonymat à nos confrères de Koaci.

Pour rappel Sam l’africain a été condamné à 6 mois de prison et d’une amende de 600 000 FCFA,  par le parquet du Tribunal d’Abidjan-plateau.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment