07212018Headline:

Tribune: Le RDR à perdu son électorat en Europe

L’enthousiasme et la bonne humeur qui animaient les militants du RDR France dès l’arrivée du président Alassane Ouattara au pouvoir laissent lieu à la colère, la déception et au désarroi.

En effet, la diaspora ivoirienne rêvait d’un avenir radieux avec l’arrivée aux affaires du Président Ouattara.

Par ailleurs lors de l’entretien du président avec les ivoiriens de France pendant sa visite officielle à l’Elysée, un accent a été porté au retour de la diaspora pour l’entepreneuriat et aux divers investissements dans le pays.
Beaucoup d’investisseurs et porteurs d’affaires ont fait un retour en Côte d’Ivoire pour une prospection d’investissement. Grande fut la surprise de constater que les cadres du RDR avaient installé une oligarchie dans tout le système économique. En revanche ceux qui ont pu s’installer de par leur accointances avec les tenants du pouvoir ont vite déchanté car les factures sont restées impayées. Les pots de vin sont monnaies courantes non seulement pour l’attribution des contrats mais aussi pour le paiement des factures.

Le système est tellement gangrené qu’il faille recourir à des matériaux de mauvaise qualité pour exécuter les travaux obtenus après moult négociations. Résultat des courses tout se démolit aux moindres tombées des pluies.

A cela il faut ajouter la promotion des logements sociaux lancée avec tambours et trompettes et qui finalement a accouché d’une souris. La majorité des ivoiriens de la diaspora se sont mobilisés pour participer à cette initiative pour éventuellement avoir un toit dans leur pays d’origine. Les frais d’ouverture des dossiers à 30.000Fcfa sont restés lettre morte.

En effet, la décision du gouvernement de faire appliquer le décret de la limitation de l’âge des véhicules à moins de cinq ans a fait fait monter le mercure de la colère chez les ivoiriens de France.

Ce secteur d’activité fait vivre généralement beaucoup d’africains et principalement beaucoup d’ivoiriens. Des voix se font entendre pour la mise en place des mesures d’accompagnement de cette décision du gouvernement sans trouver d’issue de secours.

Les militants du RDR et beaucoup d’ivoiriens se sentent trahis par leur parti qui les avaient fait tant rêver.
Ils jurent ne plus renouveler leur confiance au parti pour les prochaines élections.

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment