10312020Headline:

Tueries de l’hôtel Ivoire : des victimes réclament justice, 10 ans après

manif de hotel ivoire 2

Le 9 novembre 2004, des soldats français ouvraient le feu sur plusieurs manifestants devant l’hôtel Ivoire, suite à la destruction de la flotte aérienne ivoirienne par les autorités françaises.
Dix ans après ces faits qui ont marqué la longue crise ivoirienne, des victimes réclament justice. En effet, au nom de toutes les personnes tombées sous les balles devant l’hôtel Ivoire le 9 novembre 2004, le Collectif des victimes en Côte d’Ivoire( Cvci) appelle à la traduction des auteurs de ces tueries devant la justice française.
Dans une déclaration produite à la faveur de la commémoration de l’anniversaire de ces événements, le Cvci juge ces faits « graves ». Aussi, son président, Issiaka Diaby, exhorte-il les autorités françaises actuelles à « traduire avec célérité leurs auteurs directs et indirects devant la justice, pour que ces derniers répondent de leurs actes ».
Avec cette sortie médiatique, ces victimes ivoiriennes joignent leur voix à celle de l’Ong française, Survie. Il y a quelques jours, cette Ong réclamait, elle aussi, des poursuites contres les auteurs des tueries perpétrées par l’armée française lors des mouvements de rue ayant suivi la destruction de la flotte aérienne ivoirienne par des soldats français, sur ordre (…) Lire La suite sur Linfodrome
Soir Info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles