10262020Headline:

Un dirigeant du RDR extorque 150 millions de F Cfa à un opérateur économique, avec le nom du ministre Hamed Bakayoko

largent

Fofana Morissana, le délégué départemental du Rassemblement des républicains (Rdr) à Kouto et ex-représentant des Forces nouvelles dans la même localité, séjourne depuis le vendredi 28 novembre 2014, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca).
L’homme, la quarantaine, est accusé d’escroquerie portant sur la somme de 150 millions de F Cfa au préjudice d’un opérateur économique auquel nous attribuons les initiales C.Y T.
Tout commence en 2012. Selon des sources proches du dossier, C.Y.T, caressant l’idée de créer une compagnie de transport en commun, approche Fofana Morissana qu’il sollicite en vue de l’obtention d’un financement de 505 millions de F Cfa. Puisque le délégué départemental du Rdr lui fait croire qu’il a des affinités avec le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko qu’il pourrait associer au dossier pour vite avoir le financement. Rassuré C.Y.T n’hésite pas à se soumettre à toutes les exigences de Morissana.
En effet, à en croire nos sources, l’homme politique demande et obtient le versement de plusieurs sommes d’argent de la part de la victime, tout en lui faisant croire que c’est le ministre qui en a besoin pour accélérer la procédure d’obtention du financement des 505 millions de F Cfa. Ainsi, Fofana Morissana reçoit au total, la faramineuse somme de 150 millions de F Cfa.
Plus tard, après de longs mois d’attente sans suite favorable, C.Y.T demande à Morissana de lui restituer son argent. Mais ce dernier est dans l’incapacité de s’exécuter. Dès lors, C.Y.T saisit le ministre Hamed Bakayoko et porte plainte contre Fofana Morissana. Le dossier est transmis à la Direction de la police économique et financière (Dpef), au Plateau. Le commissaire Timité Namory et (…) Lire La suite sur Linfodrome

Soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles