05242017Headline:

Un ministre ivoirien sort de sa réserve : « je suis déçu du pouvoir d’Abidjan…La Côte d’Ivoire du régime RDR me dégoute »

Membre de l’ex Mouvement Patriotique Ivoirien du Grand-Ouest (Mpigo), Roger Banchi, dit être déçu du pouvoir d’Abidjan. Dans une déclaration rendue publique et dont nous avons pris connaissances, l’ex-ministre des Petites et moyennes entreprises s’indigne du traitement des prisonniers politiques qui, pour lui, amplifie la fracture sociale.

« Peut-on être dégoûté par son pays natal? … Ce n’est pas la Côte d’Ivoire, mon pays que j’aime éperdument, qui me dégoûte. Non! C’est la Côte d’Ivoire du régime RDR ». Ces propos sont de l’ex-ministre, qui dénonce, dans une déclaration, la manière dont les adversaires politiques sont traités par les autorités ivoiriennes. Pour lui, le Rassemblement des républicains (RDR) a toujours été dans une logique de ‘’vengeance’’. Ce, malgré son statut actuel de parti au pouvoir qui devait, normalement, fédérer tous les filles et fils du pays autour du bien commun qu’est la ‘’Nation Ivoire’’.  « Si Dieu veut, et me fait grâce d’une bonne âme, j’essaierais ma vie durant, de ne jamais traiter un ennemi, comme les gens du RDR traitent leurs ennemis: comme des serpillères. Le sourire aux lèvres, et le couteau derrière le dos. De la malveillance pure, cachée derrière chaque acte et chaque parole. Ils n’ont jamais pardonné leurs rancœurs. Le désir de vengeance est omniprésent et à fleur de peau », a-t-il révélé. Pour lui, cette attitude du régime conduit par le président Alassane Ouattara, qui ne aucune occasion pour soutenir que tout est normal en Côte d’Ivoire, le laisse perplexe au regard des réels problèmes que traverse le pays. « Je ne suis plus si sûr, comme jadis, que le problème se trouve dans toute la classe politique ivoirienne…je commence à me demander sérieusement, si le problème ne vient pas du RDR, et plus précisément de sa tête. Ont-ils un désir de paix? », s’est interrogé Roger Banchi. Car, à l’en croire, « ce qui sort de la bouche d’un porte-parole du RDR … commence avec des mots et les armes suivent ensuite ». Celui qui précise qu’il n’a aucune prétention à s’opposer ou encore combattre le pouvoir d’Abidjan soutient qu’il est « fatigué » et « dégouté » de voir des frères ivoiriens être  prisonniers sur la base d’une « vengeance ». C’est pourquoi, il a appelé le président Alassane Ouattara à prendre ses responsabilités. Pour lui, «la méchanceté, la malveillance en politique, doivent impérativement être enterrés en Côte d’Ivoire ! »

imatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment