08202017Headline:

Un syndicat de transporteurs dénonce les tarifs excessifs du 3e pont et menace de lancer une grève

Un syndicat de transporteurs dénonce les tarifs du 3e pont et menace de lancer une grève

La Coordination nationale des gares routières de Côte d’Ivoire (Cngrci), un syndicat de transporteurs, a dénoncé vendredi les tarifs du péage du 3e pont d’Abidjan (pont HKB), menaçant d’observer un arrêt de travail début janvier si le gouvernement ne leur accorde par des « tarifs préférentiels », dans une déclaration.
La coordination syndicale « souhaite que ces tarifs préférentiels et journaliers en faveur des véhicules de transport public de personnes et de biens soient fixés le plus rapidement, afin d’éviter un arrêt de travail sur toute l’étendue du territoire national qui se profile », indique la note.
« Par respect pour les populations pour les fêtes de fin d’année », les transporteurs des gares routières demandent à tous les conducteurs routiers d’ »assurer sans entrave le déplacement des personnes et des biens », ajoute le texte.
Le 3e pont d’Abidjan qui porte le nom de l’ancien chef d’Etat Henri Konan Bédié et qui relie la commune de Marcory (Sud) à la Riviera, quartier huppé de Cocody, à l’Est d’Abidjan devrait permettre de fluidifier la circulation dans la capitale économique ivoirienne.
Le gouvernement ivoirien a dévoilé mardi les tarifs du péage, fixant le prix de 500 Fcfa par passage pour les véhicules de tourisme (personnel), 1.500 Fcfa par passage pour les cars de transport de personnes puis 3.000 Fcfa par passage pour les poids lourds.
La Cngrci propose le tarif de 500 Fcfa par jour pour les véhicules de tourisme, 1.000 Fcfa par jour pour les véhicules de transport public (cars de transport de personnes) et 3.000 Fcfa par jour pour les poids lourds et camions remorques, poursuit la déclaration.
« Après avoir été soumis au péage du passage sur l’autoroute du Nord, sans possibilité d’emprunter une voie alternative depuis le 15 mai 2014 (…) Elle dénonce cette exclusion, dont le fruit ne peut être que la prise de décisions impopulaires », déplore la coordination syndicale.
Le 16 novembre, le président ivoirien Alassane Ouattara, a inauguré en présence de M. Bédié le 3e pont d’Abidjan, long de 1.500 mètres, qui dans son prolongement débouche sur un échangeur moderne à trois niveaux, dans la commune de Marcory.
Par Patrice Allégbé

Alerte-info.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment