11212017Headline:

Une enquête sécrète de la section économique de la DGSE livre fait des confidences sur des personalités en Côte d’Ivoire

Une enquête sécrète de la section économique de la DGSE met Laurent GBAGBO en tête des intentions de vote et Alassane Ouattara serait en quatrième position

Après la crise postélectorale de 2010 qui a vu l’arrivée au pouvoir du Président Alassane Ouattara et la réélection de ce dernier en 2015, le gouvernement Français avait espéré un retour rapide à la normalité en Côte d’Ivoire. Mais, la gestion désastreuse du pouvoir et la crise du cacao qui grippe l’économie de la première puissance de la zone franc CFA ainsi que les mutineries à répétition dans l’armée, ont effrayé le patronat Français (MEDEF) qui a émis des signaux d’alerte à l’exécutif Français pour la sauvegarde des entreprises Françaises en Côte d’Ivoire.

En Afrique sub-saharienne, la Côte d’Ivoire demeure le troisième marché français après l’Afrique du Sud et le Nigéria. En Zone franc, la Côte d’Ivoire reste le premier client et premier fournisseur de la France.

Par ailleurs, l’ambiance politique de la prochaine élection Présidentielle dans ce pays, rappelle étrangement celle qui avait prévalu en 2010. Suites aux inquiétudes des opérateurs économiques Français, la DGSE qui a une antenne au bord de la lagune Ebrié aurait fourni à l’Elysée un rapport d’enquête terrain qui en dit long sur la triste réalité sociopolitique en Côte d’Ivoire.

Six ans après avoir perdu le pouvoir, malgré ses problèmes judiciaires avec la CPI, l’ancien Président Laurent Gbagbo reste le premier personnage politique auprès de toutes les couches de la population en Côte d’Ivoire. Viennent en deuxième et troisième position Henri Konan Bédié et le Vice-président Daniel Kablan Duncan. Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly dépasse d’une petite marge le Président Alassane Ouattara et le PAN Guillaume Soro.

Sur la liste des personnalités les plus controversées, sont inscrits Affi N’guessan, Jean Konan Banny et le Ministre de la Défense Hamed Bakayoko.

Selon les conclusions de cette enquête, si l’élection Présidentielle se déroulait cette année 2017, avec la participation du Président Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Guillaume Soro, Affi N’guessan et Laurent Gbagbo, au premier tour Laurent Gbagbo serait crédité de 36 % des suffrages suivi de Henri Konan Bédié 31 %. Classé troisième, Guillaume Soro avec 16 % et Alassane Ouattara serait en quatrième position avec 14 % des suffrages.

Source: Echos Confidentiels

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment